sécurité cyclisme

Kifkif : une campagne de sécurité à vélo

Que tous les usagers de la route partagent celle-ci de façon sécuritaire, c’est un peu pas mal la raison d’être de ce blogue. Si tout le monde le faisait avec le sourire en plus, ne serait-ce pas génial?

La Ville de Montréal, le SPVM et la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) ne vont pas aussi loin dans leurs voeux. Ce qui ne les a pas empêché de lancer mardi une campagne de sécurité à vélo appelée kifkif qui se déroulera tout au long de l’été.

Les comportements à risque, une responsabilité partagée

La campagne mise sur la responsabilité partagée entre automobilistes et cyclistes et encourage les usagers à partager la route de manière sécuritaire. « Le vélo connaît une popularité croissante à Montréal. Notre administration pose les gestes nécessaires pour que le réseau cyclable montréalais évolue et que les déplacements à vélo s’intègrent à notre mode de vie. Aux abords des zones de construction de nouvelles voies cyclables, comme sur les voies cyclables existantes, chaque Montréalais doit s’impliquer personnellement et modifier ses comportements à risque »,  de dire Claude Trudel, responsable de la sécurité publique à la Ville de Montréal.

Les infractions les plus fréquentes

Selon l’inspecteur-chef Stéphane Lemieux du SPVM, « les comportements à risque sont autant attribuables aux cyclistes qu’aux automobilistes. D’un côté, l’infraction la plus fréquente commise par les conducteurs est de ne pas céder le passage aux cyclistes lors d’un virage à une intersection. Nos policiers porteront une attention particulière à ce type d’infraction cet été. Nous invitons aussi les automobilistes à faire preuve de vigilance lorsqu’ils ouvrent leur portière, cette simple action peut s’avérer dangereuse pour les cyclistes qui circulent le long des voitures stationnées et passible d’un constat d’infraction. De l’autre côté, les cyclistes doivent s’immobiliser aux feux rouges et circuler dans le même sens que la circulation. Il est aussi important pour le cycliste de respecter les piétons et marcher à côté de leur vélo lorsqu’ils circulent sur les trottoirs. »

Statistiques sur les accidents à vélo

« Au Québec en 2010, 19 cyclistes sont décédés sur nos routes, soit 3 de plus qu’en 2009. Le nombre de décès pour cette catégorie d’usagers de la route a varié entre 12 et 20 par année depuis 2005. Les collisions impliquant un vélo et un véhicule sont à la source de la majorité des décès chez les cyclistes, soit de plus de 80 % de ces décès. Ces collisions sont aussi responsables de 20 à 25 % des hospitalisations chez les cyclistes. La SAAQ profite de cette activité pour rappeler quelques règles de sécurité à suivre afin de diminuer les risques d’accident. Ainsi, les cyclistes doivent respecter la signalisation, signaler leurs intentions et être visibles. Les automobilistes, pour leur part, sont invités à laisser un espace d’au moins 1 mètre entre leur véhicule et les cyclistes lorsqu’ils les dépassent », de dire Mme Sanschagrin de la SAAQ.

Les réactions sur Twitter

Voilà pour le communiqué. Maintenant, qu’en pensent les cyclistes et autres usagers de la route.

Sur Twitter, après #velomtl, un nouveau mot-clé a vu le jour, #kifkif. Voici quelques commentaires publiés après l’annonce mardi matin :

_VeloCite : Moi aussi je suis #kifkif : Chaque fois qu’on manque de me tuer par distractions, je passe sur une rouge! #VELOmtl

À venir sur @OpenFileMtl : l’absence de statistiques sur les accidents entre cyclistes ou cyclistes et piétons. #kifkif #velomtl

@perdlespedales : @RoulerMontreal Il y a beaucoup d’entités « garnementales » qui n’ont jamais vu la #Vélorution venir, ou qui ne veulent pas y croire! #VeloMtl

@MrioGrnier : Ce sera ça le Kif-Kif du @spvm; des tickets aux cyclistes et demander aux automobilistes de faire attention? http://bit.ly/j84Kka #velomtl

Suivez @Rouleravelo sur Twitter!

Dépliant

Il est possible de télécharger le dépliant de la campagne kifkif en cliquant ici.