Le sas vélo au coin des rues Milton et University, c’est pour bientôt!

D’après un avis aux résidants publié par @Hoedic sur Twitter, le sas vélo qui doit voir le jour au coin des rues Milton et University devrait être aménagé dans la soirée du lundi 22 août si la température le permet. Comme il s’agit de peinture, pardon, de marquage de thermo-plastique, en cas de pluie, l’aménagement sera effectué lors de la prochaine journée qui le permettra.

J’ai très très hâte d’aller voir cet aménagement. Je vais me sentir un peu touriste parce que je ne circule jamais dans ce coin-là. Voici la description du sas vélo inscrite dans l’avis : « Espace réservé aux cyclistes, ce sas vélo permettra à ces derniers de se placer devant les véhicules à l’intersection et de diminuer les potentiels de conflits avec les automobilistes. Les cyclistes pourront alors circuler en premier, changer de direction et rejoindre la voie cyclable de la rue University de façon sécuritaire, tout en diminuant leur exposition aux gaz d’échappement des automobiles. »

Le sas vélo est prévu à la programmation cyclable 2011-2012. Il sera constitué d’un marquage de thermo-plastique de couleur verte. Ce revêtement est plus résistant que de la peinture (hourra!) et n’est pas glissant lorsque mouillé. Cet espace est coloré pour en augmenter la visibilité et en assurer le respect par tous les usagers du réseau.

Effectivement, certains automobilistes pourraient croire qu’enfin un espace leur a été réservé pour qu’ils puissent attendre au coin de la rue sans cyclistes!

Quelques espaces de stationnement seront perdus du côté nord de Milton. Je pense qu’il en reste assez à Montréal et que les automobilistes survivront. Ce genre d’aménagements aura pour effet, je le souhaite, que plusieurs citoyens considèrent l’option vélo pour leurs déplacements dans la métropole. Je suis bien content de voir les sas vélo faire leur place à Montréal. Souhaitons que les résultats du tout premier sas vélo montréalais parlent d’un succès.

Petit rappel de la Ville de Montréal

« La Ville de Montréal rappelle aux automobilistes qui circuleront dans cette rue qu’ils devront immobiliser leur véhicule à la ligne d’arrêt situé juste avant le sas vélo. Ils devront également éviter d’empiéter dans ce nouvel aménagement, lorsque le feu de circulation sera au rouge. Un panneau de signalisation indiquera d’ailleurs la présence de cette ligne d’arrêt à être respectée. Une fois le retour du feu de circulation au vert, les automobilistes devront attendre que les cyclistes soient partis avant d’avancer. L’automobiliste qui s’immobilisera dans le sas vélo sera passible d’une amende. »

Je publie la fin de l’avis intégralement aussi parce que ce sont des informations pertinentes. J’irai faire un petit tour pour voir le fameux sas vélo au cours de la semaine prochaine, c’est certain. Je vous tiendrai au courant!

« Des agents du Service de police de la Ville de Montréal seront d’ailleurs sur place le matin de l’implantation et ce, pour sensibiliser les cyclistes et les automobilistes au bon fonctionnement de ce sas vélo. Des employés de la Direction des transports, initiatrice du projet, seront également sur place pour répondre aux questions de sécurité en lien avec la pratique du vélo ainsi que l’aménagement des voies cyclables et de ce projet pilote.

Renseignements
Vous pouvez obtenir plus d’information en consultant le site Internet ville.montreal.qc.ca/chantiers, en vous abonnant aux fils RSS ou encore, suivre nos actualités par le biais de Twitter, à l’adresse twitter.com/Mtl_Circulation. Vous pouvez également utiliser la ligne Info-travaux au 514 872-3777, entre 8 h 30 et 16 h 30. En dehors des heures de bureau, veuillez composer le 311 en mentionnant qu’il s’agit d’un projet de la Direction des transports de la Ville de Montréal. »

Publicités

10 commentaires

  1. L’intersection en avait bien besoin: la rue University étant à sens unique, il fallait auparavant traverser Milton et couper sa voie cyclable pour emprunter la piste sur University; et l’agressivité des automobilistes, souvent exaspérés par la masse piétonne insubordonnée du campus, rendait la manœuvre véritablement dangereuse. Le coin est probablement LE nid à infractions (tout usagés confondus) du centre-ville, aussi le sas pourrait-il ramener un peu d’ordre et d’espace pour tout le monde, et ce, à temps pour la rentrée!

    Si ce sas est le bienvenu, donc, je trouve tout de même que c’est un pari risqué que de le tester à un endroit où le cycliste moyen, jeune et pressé–je sais de quoi je parle–n’a souvent que peu de patience pour le code la route. Ce sas a des chances d’être moins efficace à cette intersection que d’autres le seraient ailleurs: espérons que cela ne nuise pas à leur expansion, plus que due.

  2. Ah ben, dis donc, aucun commentaire! Tout le monde est content, ou tout le monde est indifférent?
    J’aurais jamais pensé qu’un tel aménagement verrait le jour à Morrial. Reste cependant à dépasser la phase expérimentation sur un petit coin de rue sans réelle portée sur les habitudes automobiles et à l’appliquer à la grandeur de l’ile. Là, houlala, la bataille risque d’être épique! Mais soyons optimiste: Déjà, je remarque que les habitudes changent à l’égard des passages piétonniers (bandes jaunes). Je risque moins ma vie qu’il y a un an aux intersections où je me fais un devoir de faire respecter mes droits de piétonnier.

  3. Je suis heureux de voir que Montréal fait un premier pas dans la bonne direction.
    Ici, à Sydney, la guerre est perdue. Même les piétons sur les trottoirs, doivent s’arrêter pour laisser les voitures sortir et entrer des parkings (je suis Français :). Les voitures sortent à toutes vitesses des parkings sous-terrains, ne s’arrêtent plus au niveau du trottoir, mais au niveau de la route. Terminer, je ne laisse plus ma fille courir sur les trottoirs. Ici l’aliénation est complète et socialement acceptée.

  4. Personnellement, je trouve qu’il y avait bien des coins de rue à aménager, tout aussi achalandés, avant celui-ci…
    Comme par exemple, René-Lévesque et Berri… Histoire de pouvoir passer d’une piste à l’autre sans encombrer l’angle. D’ailleurs, un SAS par défaut s’y organise naturellement.
    Si on voulait vraiment faire quelque chose d’utile, on étirerait la piste Maisonneuve dans l’est, on connecterait Côte Sainte Catherine à Parc, et on étirerait celle de René Lévesque jusqu’au fond dans l’Ouest.
    Mais bon, cela implique plus que juste peinturlurer un coin de rue sans réelle importance…

  5. @Montrealize
    Je suis bien d’accord avec vous, il y avait bien d’autres endroits qui aurait pu être aménagé comme vous le dites. Il y a aussi Université et Maisonneuve qui serait pas mal plus rentable mais un sas n’est peut-être pas la solution à cet endroit. C’est peut-être un projet pilote sur lequel la ville va pouvoir se donner un opinion.

    @tous
    Au retour de mon travail, j’emprunte presque toujours le coin Milton-Université depuis le mois de mars. Le problème ne sont pas les automobilistes mais les cyclistes et les piétons. Lorsqu’on roule vers le nord sur la piste cyclable Université et qu’on veut tourner à droite, il y a déjà une foule de piétons qui bloquent le chemin dans les 2 sens aux cyclistes. Depuis peu, je ne roulais plus dans la piste mais dans la voite de droite sur la chaussée avec les autos pour faciliter mon virage à droite sur Milton mais encore là, des cyclistes sont souvent dans la bande cyclable en sens inverse. Il faut se servir de sa tête, le cycliste n’a qu’à conserver sa droite et rester en ligne au lieu d’encombrer la bande cyclable. Le sas va peut-être rendre les choses plus évidentes à cet endroit mais comme il y a avait très peu de voitures venant de Milton, c’est un peu du gaspillage selon moi.

  6. Assurez-vous que le sas a une bonne dimension. Sur la  »photoshoppée » c’est beau mais l’enfer est dans les détails. Ceux de la rue Laurier à Ottawa, la nouvelle piste, sont parfois trop petits lors d’achalandage de vélo.

  7. Ce n’est pas une destination pour moi en ce moment, mais je l’emprunte pour prendre la piste Claire-Morissette vers l’ouest car il y a trop de bordel dans le coin du nouveau « quartier des spectacles ». J’habite la Petite Italie. Ainsi, je prends la piste Clark et ensuite la bande St-Urbain pour tourner à droite (vers l’ouest) sur Milton et ensuite la rue Université vers la piste Claire.

  8. Tout était là dans les bonnes règles de l’art ce matin. Des cadets étaient présents pour donner de l’information. Comme je m’y attendais, étant donné que tous les cyclistes sont dans le sas, ils veulent tous partir en même temps au feu vert, ça manque un peu de fluidité. On était environ une dizaine lors de mon passage. Au final, ça c’est assez bien déroulé, expérience positive.

  9. Ce matin, il n’y avait pas de police à cet endroit, donc les cyclistes retrouvent leurs bonnes vieilles habitudes en brûlant le feu rouge. Constat : ce matin, le sas vélo était quasi inutile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s