Un cycliste de 17 ans décède à Montréal

Semaine tragique pour les cyclistes urbains à Montréal. Un autre cycliste est décédé après avoir été happé par un véhicule. Cette fois-ci c’est un adolescent de 17 ans. La collision est survenue mercredi après-midi vers 13 h 20 quand il a été happé par une voiture au coin des rues Saint-Jacques et Saint-Anne-de-Bellevue dans l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

Le cycliste circulait sur la rue Saint-Jacques en direction sud et le véhicule se dirigerait vers l’est sur le boulevard Saint-Anne-de-Bellevue. Selon des témoignages, le cycliste aurait grillé un feu rouge et c’est à ce moment qu’il se serait fait frapper.

Il est décédé quelques heures après à l’hôpital et souffrait d’importantes blessures à la tête.

Un autre cycliste est décédé mardi à Montréal alors qu’il circulait sur la piste cyclable de la rue Notre-Dame. 

Publicités

19 commentaires

  1. Comme d’habitude, un autre cycliste qui ne respecte pas le code de la route. On a beaucoup parlé ici sur les infra-structures cyclables à Montréal, mais le fait est qui les cyclistes ici font tout qu’ils veulent. C’est l’autre festival qui manquait à Montréal, le festival des barbaries comis par les cyclistes; brule le feu rouge, rouler sans pièces refleteurs et lumière, rouler dans le mauvais sens de la rue, rouler en haute vitesse sur les trottoirs, ……De plus, ils rarement payent une amande pour leur manque de respect aux règles. Je suis un cycliste, mais je roule avec attention et je vraiment respect les règles. Je me sens plus en danger ici à cause des autres cyclistes que à cause des automobilistes. Il faut qu’on reconnait ça, et qu’on travaille sur la véritable cause du problème, les propres cyclistes.

    1. Vous détruisez vous même votre argumentation: les cyclistes font des manœuvres dangereuses, moi je suis cycliste et je n’en fais pas.

      Il y a des gens qui ne respectent pas le code de la route, que ce soit des piétons, des cyclistes ou des automobilistes et il ne sert à rien de tous les mettre dans le même panier. Pour chaque cycliste que je voie griller un feu rouge, j’en vois 20 qui s’arrête.

      La tristesse dans cette histoire c’est que faire une manœuvre dangereuse en vélo ne pardonne pas.

      1. Ce que dit Bruno, c’est qu’il y aura beau avoir des aménagements cyclistes améliorés, si le comportement des usagers ne changent pas ce ne sera qu’un coup d’épée dans l’eau et l’hécatombe se poursuivra…
        Désolé, mais je roule à vélo à Montréal depuis pratiquement 25 ans et de mon point de vue, ces dernières années les comportements cyclistes ( en général ) se sont dégradés…Alors que les comportements automobilistes sont tout aussi dangereux… On croise plus que jamais des cyclistes qui roulent à contre-sens ( même sur les rues à double-sens ou même sur les bandes cyclables à sens unique comme celles de St-Urbain par exemple ). Ces dernières semaines j’ai fait face à plus de comportements cyclistes dangereux que de la part d’automobilistes. Et quand on le dit aux fautifs on se fait envoyer chier en troisième vitesse…
        Sans parler du scooter électrique croisé à contre-sens avenue Mont-Royal la semaine dernière suivi un peu plus loin de 2 patineurs à roues alignées et encore plus loin un cycliste: TOUS à contre-sens. Oui la voiture est dangereuse mais il n’y en a pas beaucoup qui roulent à contre-sens et surtout ce n’est pas un phénomène en expansion contrairement aux cyclistes et j’ajoute : MALHEUREUSEMENT…

  2. Un cycliste anti-cyclistes? Des BARBARIES???? La véritable barbarie, c’est la bagnole, qui pue, pollue et TUE.

    Moi aussi, cycliste pépère, je respecte les règles, mais je sais que le danger à enrayer à la source est la société tout-automobile. Tout automobiliste impliqué dans la mort ou blessure d’un cycliste ou piéton doit porter au moins la moitié de la responsabilité civile, comme c’est le cas au Pays-Bas. Leur comportement est drôlement différent.

  3. J’ai entendu cette nouvelle-là à la radio hier. La deuxième phrase de la nouvelle? «Il ne portait pas de casque.» Je me demande sérieusement en quoi le casque aurait protégé le cycliste lors d’un tel impact. Lorsqu’un piéton se fait frapper par un véhicule (j’allais écrire «char… d’assaut»), on ne mentionne jamais s’il portait un casque ou pas. Quoi? On ne rebat pas les oreilles des piétons pour qu’ils portent un casque de piéton? Mais quelle différence entre le cycliste et le piéton, quand un engin de quelques milliers de kilos lui rentre dans les côtes à 50 km/h? Pourquoi le prêche du casque pour les uns, mais pas pour les autres?

    1. Parce que le cycliste est DANS la rue normalement avec les voitures alors que le piéton est généralement sur le trottoir. Les motocyclistes aussi doivent porter un casque. N’en déplaise à plusieurs, le casque est une protection supplémentaire lors d’une chute, pas d’une collision à haute vitesse avec une voiture. Les journalistes qui couvrent ces cas d’accidents sont cependant des imbéciles qui font de la propagande pour être plus visible. Malheureusement, la population embarque maintenant dans ce courant et croit dur comme fer qu’il est dangereux de faire du vélo sans caque.

      1. «Les journalistes qui couvrent ces cas d’accidents sont cependant des imbéciles qui font de la propagande pour être plus visible.»

        Préciser que le cycliste ne portait pas de casque avant même de nous informer qu’il est passé tête première à travers le pare-brise (ce qui rend cette précision hors de propos), ce n’est pas tant de l’imbécilité que de la soumission — aveugle ou calculée — au discours du pouvoir.

  4. Parce qu’il y a de la piasse à faire avec les chapeaux en styromousse, mais aussi parce que c’est une façon miraculeuse de se laver les mains des mesures à prendre (des infrastructures adéquates, notamment des pistes bien conçues et un système de feux qui donne une priorité piétons et cyclistes, responsabilité stricte, et oui, introduire des cours de vélo à l’école (encore, comme aux Pays-Bas et au Danemark) et des cours volontaires pour adultes non-cyclistes ou qui ne pédalent plus depuis belle lurette. et veulent reprendre le cyclisme utilitaire. L’association CARAVANE velocaravane.org en donne, avant tout mais pas uniquement aux immigréEs à Montréal.

    Faire peur aux cyclistes n’aide en rien notre sécurité, parce que ça décourage le cyclisme utilitaire, et notre sécurité, c’est avant tout notre nombre et notre part modale de la circulation.

  5. « Et quand on le dit aux fautifs on se fait envoyer chier en troisième vitesse… »

    Parfaitement. Qui êtes vous exactement pour vous permettre de faire la morale aux gens? Le Père Fouettard?
    Et cette belle morale que vous aimez faire aux autres cyclistes, la faites-vous aussi aux automobilistes?
    Si vous n’avez rien d’autre à faire de votre temps, impliquez-vous afin que la ville ait un meilleur réseau cyclable, i.e. des pistes sur TOUTES les rues afin qu’on puisse enfin circuler librement dans cette foutue ville. Mieux, encore qu’on éradique de Montréal ce cancer qu’est l’automobile.

    1. Holà! Je ne militerai pas pour plus de pistes cyclables, je crois que le vélo a le droit de rouler dans la rue…En passant vous êtes au courant que vous avez probablement plus de chances d’avoir un accident dans une piste cyclables que sur la route ? Je ne fais pas la morale, on DOIT rouler dans le bon sens selon le CSR. Le cancer c’est l’attitude irresponsable des citoyens en tant que piétons, cyclistes, automobilistes…Le cancer c’est des citoyens qui ne pensent TOUJOURS que « Moi, MOI, MOI… »

      1. C’est faux, Luc. Oui, nous avons le droit de rouler dans la rue, mais des pistes cyclables bien conçues sont BEAUCOUP plus sécuritaires pour les cyclistes.

        Le « cyclisme véhiculaire » est une secte machiste.

        Et non, le cancer est l’automobile, ou plutôt une société autocentrique – ce qui se traduit notamment par un individualisme exacerbé et la destruction du tissu urbain (étalement).

  6. @Montrealize
    Qui vous parle de faire la morale ici? Si un cycliste s’en vient en sens inverse devant moi dans la bande cyclable, c’est à lui de s’enlever, pas à moi. Il est normal qu’on puisse le dire. Cela n’a rien à voir avec la morale mais avec MA sécurité. Si un cycliste veut mettre SA propre vie en péril, c’est son affaire…

  7. Alors: @ Lagatta, comme déjà stipulé dans d’autres échanges, nous ne sommes pas aux Pays-bas ou au Danemark mais bien a Montréal ou les cyclistes sont « sauvages » pour la plupart…comme certains automobilistes.
    @Luc Tessier et a tous, lors d’une ride (50km) sur route/piste cyclable j’ai malheureusement recensé plus de la moitie des cyclistes grillant des feux rouges avec moi qui attendait sagement la lumière verte mais pas une auto grillant une rouge…quand vous voyez ça vous avez envie de faire la même chose, de plus la même journée, je cris après une automobiliste au cellulaire (@ Montrealize) qui ne m’avait pas vu a ma droite et un taxi (dont il faut se méfier) a ma gauche sur deux voix, un cycliste a la con arrive a contre sens en face, le taxi donne un gros coup de volant pour l’éviter et moi qui arrive, plus la fille toujours au cell a droite, je gueule après le cycliste qui me fait honte!! Et il m’envoie chier royalement, dommage d’avoir été coincée entre les deux voitures car je lui roulais après et lui sacrait comme il faut…alors si même les cyclistes entre eux ne se respectent pas nous ne sommes pas sorti de l’auberge.
    @ Prostef: oui le casque est une protection supplémentaire et je resterai sur mon point avec ceci…tout a fait d’accord avec vous, mais désolé @Gilbert Dion non nous ne pouvons rien faire contre une voiture ou une bétonnière…
    Et dernier point @ Lagatta: ce sont de très bonnes idées que vous avez la en revanche comment voulez vous donner des cours aux nouveaux cyclistes alors que vous voyez constamment le mauvais exemple de la part des cyclistes a Montréal….bonne chance a vous.
    Voila j’ai fait le tour je crois…merci.

  8. Ade, je sais très bien que nous ne sommes pas (encore) à Amsterdam ou à Copenhague, mais je répète encore, il est question de s’inspirer des « meilleures pratiques » et de prendre des mesures pour l’apaisement de la circulation (surtout automobiliste, bien entendu, mais aussi cycliste et même piétonne).

    Je ne comprends pas comment vous ne voyez pas des bagnoles qui virent à droite sur la flèche verte devant, font des excès de vitesse malgré des machins qui comptabilisent la vitesse des véhicules, ou … empruntent ou stationnent dans les pistes cyclables.

  9. lagatta,

    qu’est-ce que tu veux dire par ‘la flèche verte devant’?
    qu’est-ce que ça pourrait bien être qu’une flèche verte qui nous indiquerait qu’on a pas le droit de tourner à droite?

    1. Précisément. Cette flèche indique que les véhicules ont le droit d’AVANCER mais pas de tourner à droite. C’est un facteur important de sécurité pour les piétons et les cyclistes. Normalement, la flèche apparaît pendant plusieurs secondes, selon le carrefour, ensuite un feu vert (ou la flèche avec une autre flèche indiquant qu’on peut tourner à droite, selon le cycle des feux).

  10. @lagatta et Denis Roussel
    C’est assez fréquent pour les automobilistes et les cyclistes de tourner à droite sur une flèche verte vers le haut (devant). Cela équivaut à passer sur la rouge. On ne peut faire également le VDFR (virage à droite au feu rouge) sur une flèche verte car ce n’est pas un feu rouge et c’est interdit partout au Québec. Par contre, les cyclistes ont droit à les tolérances des policiers, pas les autos. On voit souvent des piétons se faire couper le chemin par des cyclistes, c’est moins dangereux qu’une voiture mais pas très sécuritaire non plus.

    Les cyclistes passent également sur le feux des piétons, c’est interdit, sauf indication contraire et pourtant, les cyclistes ne se gênent pas.

    Bref, ce n’est pas en décriant l’attitude d’un groupe d’usage spécifique qu’on améliorera les choses mais en faisant la promotion de la cohabitation de la route (j’y crois) et l’amélioration des infrastructures.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s