Cyclistes : petite différence entre le Journal de Montréal et La Presse

La façon dont les médias abordent la question du comportement des cyclistes donne parfois froid dans le dos.

Je suis tout à fait d’accord pour que l’on parle autant des comportements fautifs des cyclistes que ceux des automobilistes ou des piétons. Or, la mode cet été est plutôt d’axer le propos sur les cyclistes. C’est, je n’en doute pas, le groupe d’usagers de la route qui suscite le plus de mécontentement ces temps-ci.

Une des raisons pourrait être que la population s’est habituée à voir des piétons traverser n’importe où et n’importe quand. Elle s’est aussi faite à l’idée de circuler parmi des automobilistes trop pressés pour effectuer un arrêt au complet, s’immobiliser à un feu qui vient de tourner au rouge ou respecter les limites de vitesse. Il faut le rappeler, le chiffre indiqué sur le panneau est le maximum, pas la vitesse suggérée.

Pour ce qui est des cyclistes, ils sont beaucoup plus nombreux sur les routes de la métropole depuis quelques années. Sont-ils nécessairement plus délinquants qu’avant en pourcentage? Comme ils y en a davantage, les comportements fautifs se sont sans doute multipliés, mais règle générale, on ne parle encore que d’une minorité. Difficile à comptabiliser toutefois.

Tout ça n’a absolument rien de scientifique. C’est une simple observation. Parce que c’est souvent de cela dont il s’agit quand on lit des articles de journaux. Des observations effectuées au coin d’une rue pour voir combien de cyclistes brûlent des feux rouge, circulent avec des écouteurs sur les oreilles, etc. Je n’ai rien contre ces exercices. Il faut assumer. Par contre, j’ai peut-être la mémoire courte, mais je ne me rappelle pas avoir vu une page couverture de journal accuser de façon si directe des automobilistes qui roulaient trop rapidement ou qui faisaient leur arrêt en ralentissant seulement.

Je reproduit ici deux unes de journaux pour le simple plaisir de vous montrer à quel point un sujet semblable peut être traité différemment. Le Journal de Montréal étant, comme d’habitude, beaucoup plus agressif dans son approche que La Presse. Pour ce qui est de présenter les cyclistes comme des criminels en liberté, bien joué JdeM.

Publicités

22 commentaires

  1. Le problè se sont les voitures dans cette photo et non le cycliste. il est tout en droit d’y être. De plus, il me semble, que la lois au canada donne priorité au vélo sur les route. les vehicule s »en sont accaparé depuis leur invention,d’ou viens l’obligation du permit de circuler sur la route.

    1. Merci de ramener les règles de base du CSR en avant… faudrait aussi trouver le moyen de faire lire cela aux automobilistes! (trop d’entres eux croient encore que les cyclistes doivent emprunter les pistes cyclables quand il y en a à proximité)
      😉

  2. Un article comme celui-ci est loin d’être scientifique, où même journalistique aussi…http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/montreal/201107/28/01-4421828-accidents-de-velo-le-bixi-pris-a-la-legere.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS1

    Car le port du casque aurait magiquement sauvé cette fille en Bixi prise dans l’exemple ? Et un médecin et une infirmière ne sont pas des experts en statistiques sur les accidents en villes, ce sont des témoins.

    Cet article m’enrage, la couverture négative des vélos que font les médias m’enragent.

    1. Oui c’est enrageant cette mauvaise couverture médiatique, oui c’est enrageant ces spécialistes qui mettent toute la faute sur le port du casque, oui c’est enrageant ces automobilistes qui sont prêts à nous écrabouiller pour arriver plus vite au point B…

      Faut transformer cette rage en solution et faire nous même preuve de civisme et montrer l’exemple afin de changer les mentalités, sinon on fini tous en colère. La colère ne mène à rien.

      – Cycliste en transport actif depuis plus de 17 ans et Ex-enragée

  3. Aussi il n’y a pas que les utilisateurs de bixi qui ne portent pas de casques…ceci dit je suis a 200% pour le port du casque. Et je voudrais souligner que malheureusement les gens pensent faire une bonne action en prenant un guidon a défaut du volant lorsque consommation d’alcool et c’est vrai sur le trajet la nuit pour me rendre a ma job j’en croise pas mal et sans lumière… même si loi l’oblige(comme ci-dessus).

  4. Ade, contrairement à vous, je suis pour des mesures pour rendre le port du casque complètement inutile et superflu pour le cycliste urbain moyen. Est-ce que vous avez eu la chance de voyager à Amsterdam? Pas de casques, et le moins d’accidents à vélo au monde. Les meilleures pratiques des villes les plus cyclables (et à Copenhague, oui il y a de la neige, et on y déblaie les pistes cyclables). Les casques conseillés aux athlètes qui roulent aussi vite que les autos.

    Je croise pas mal d’automobilistes qui ont un petit verre dans le nez aussi, et surtout des connards qui tournent à droite sur la flèche verte devant. Et ils peuvent être mortels.

    Bizarrement, on ne parle à peu près jamais de l’éclairage devant et derrière, pourtant obligatoire (également dans les villes les plus cyclables comme Amsterdam et Copenhague).

    1. Vous avez tout a fait le droit d’avoir votre opinion sur le port du casque…sauf qu’ici nous ne sommes pas a Amsterdam!! Si vous voyez ce que je veux dire, et oui des connards automobilistes comme vous dites sont dangereux comme certains cyclistes. Et non effectivement on ne parle pas assez souvent des lumières sur les vélos qui sont obligatoires.
      D’ailleurs un article sur montrealexpress.ca vient d’être parut en annonçant le % de traumatismes crânien augmentant en cyclisme:)

  5. Je voudrais quand même préciser que les deux publications sont de complets torches-balle et non pas des références.
    D’ailleurs, ils retourneront aux ponts et autres tunnels pour les jours à venir, ça nous fera des vacances!

  6. Il n’y a pas de hause de traumatismes crâniens chez les cyclistes – le taux de mortalités et blessures graves par cycliste est à la BAISSE depuis plusieurs années et baissera encore si l’essor du cyclisme urbain pourra se poursuivre (malgré des gens comme Ade qui veulent nous mettre des bâtons dans les roues). Le facteur le plus important de la sécurité, à part les infrastructures et les lois de responsabilité stricte, est la présence de plus en plus de cyclistes.

    Je sais bien que nous ne sommes ni Amsterdam, ni Copenhague. Par contre, nous avons marqué des progrès remarquables dans le développement du cyclisme « slow », en vêtements urbains, sans habillement particulier, en chevauchant des vélos urbains à l’ancienne (mais souvent dotés de technologies plus modernes).

    Ce que j’ai dit, et que vous avez mal lu, c’est qu’il faut s’inspirer des MEILLEURES PRATIQUES – des pays et villes qui ont fait le plus pour faire progresser le cyclisme urbain (ou utilitaire). Pas des lois qui ont brimé le développement du cyclisme universel (très mauvais example: L’Australie).

    1. Bonjour lagatta,

      Dans un monde idéal, je serais à 100% d’accord avec vous! Mais sans vouloir faire l’avocat du diable, je pense qu’ade marque un point en précisant que Mtl, ce n’est pas les pays bas… On a beaucoup de travail de prévention à faire avant d’en arriver là!

      1. Je suis CONTRE l’obligation du port du casque
      2. Je suis POUR le transport actif et l’adaption de nos infrastructures en ce sens
      3. PLUS il y a de « cyclistes » sur les routes et MOINS il y a d’accidents

      Cela dit, au Québec le « NoFault » + l’insouciance (manque de courtoisie, égoïsme, etc.) des automobilistes font en sorte que ce sont nos vies qu’on met en danger quand on roule. Je ne suis pas sûre que de vouloir protester en ne portant pas le casque soit la méthode la plus sécuritaire…

      Enfin, moi je tiens à la vie, alors je porte le casque!

      My2cents

    2. En effet, le nombre d’accidents de vélo avoisine les 4300 cas annuellement au Canada depuis 2001, alors que le nombre de traumatismes crâniens liés au cyclisme est passé de 907 cas à 665….oui c’est en baisse effectivement mais c’est en parti grâce au port du casque.
      Et non je ne VOUS met pas des bâtons dans les roues je vous trouve drôlement radical dans votre débat!!…bien au contraire je rejoint nMigno je tiens a la vie et je porte un casque…de plus le comportement des cyclistes ici a Montréal c’est le problème majeur….et je pourrais vous en dire long, j’ai choisi d’être avant tout cycliste mais je me respecte avant tout et je respecte TOUS les usagers de la route.Et surtout Lagatta continuez a revendiquer. Merci.

  7. Moi je tiens à la vie et à la sécurité, donc je lutte pour une ville avec des infrastructures et un cadre juridique qui pourra assurer la sécurité aux cyclistes. (Je suis une ancienne du Monde à bicyclette et j’ai participé à des années de revendication de pistes, et d’un cadre juridique mieux adapté aux vélos. Dernièrement j’ai participé à un comité citoyen qui a obtenu la mise en place de deux feux de circulation dans un coin où des chauffards prenaient notre rue pour une piste de course, et l’un d’eux a tué un jeune cycliste).

    La soumission n’est pas la sécurité. Je refuse le hijab face aux autos et face aux machos. Il faut se battre, non pas se soumettre. Nous avons le droit de pédaler (j’entends le cyclisme utilitaire, a vitesse modérée) en vêtements normaux de ville, et sans migraine.

  8. @Lagatta
    Personne ne parle du casque obligatoire ni de soumission ici. La plupart préconise simplement le port du casque pour sa sécurité supplémentaire. Plus jeune, je suis tombé sur la tête en vélo alors que je ne portais pas de casque. Pas de traumatisme mais un camionneur m’a trouvé semi-inconscient et m’a ramené chez moi avec mon vélo, il s’en est fallu de peu. Avec un casque, je serais remonté sur mon vélo sans heurt. Évidemment, en auto ou à pied, les accidents peuvent mener à un traumatisme crânien et on ne prône pas le port du casque pour autant. Il ne faut pas s’offusquer des médias qui font tout un plat lorsque dans l’accident, le cycliste ne portait pas de casque, c’est un phénomène normal. Avant, il était tout fait correct qu’un bambin soit assis sur le siège avant de l’auto dans les bras de sa mère. Aujourd’hui, on appelle le 911! Il faut comprendre qu’en journalisme, une collision auto-vélo, c’est banal si c’est le conducteur de l’auto qui est responsable, c’est un simple accident. Pour plus de mordant, c’est préférable de mentionner que le cycliste ne portait pas de casque. Inconsciemment, ça faire lire davantage et ça alimente le sentiment d’insécurité de faire du vélo pas de casque et c’est probablement l’intention première du journaliste.

    Pour ma part le réel problème de la sécurité en vélo urbain provient des cyclistes eux-mêmes. L’automobiliste moyen agit de façon responsable sur les routes alors qu’on ne peut pas en dire autant des cyclistes, casque ou pas. Quand le civisme et le respect sera au rendez-vous chez les cyclistes, peut-être que la rage des automobilistes (et des journalistes) s’atténuera un peu. Cependant, rien n’empêche l’amélioration des infrastructures en attendant…

  9. Prostef, l’automobiliste moyen est en train de tuer la planète.

    Par ailleurs, je ne vous crois pas, vu le nombre d’automobilistes que je vois en train de faire de la vitesse ou de tourner à droite sur la flèche verte devant. Oui, il y a des cyclistes « lycra louts » mais ce n’est pas tout le monde. Ces cyclistes porte atteinte aux piétons et aux autres cyclistes aussi. Oui, il faut sévir, mais ne pas généraliser.

    L’auto pue, pollue et TUE. Sur le coup ou à petit feu.

  10. @lagatta
    Vous changer de sujet, la pollution, c’est une autre histoire. J’étais dans le sujet de l’article et tentant d’expliquer la hargne des médias envers les cyclistes. Vous êtes de mauvaise foi en disant que l’automobiliste moyen n’est pas responsable. Il est peu fréquent de voir un automobiliste griller un feu rouge (ou arrêt), on ne peut pas en dire autant des cyclistes (99% contre moins de 1%). Plus dangereux, je vous l’accorde mais là, je faisais réference à la sécurité à sa définition pure et le non respect du CSR est un manque de sécurité même en Bixi. Des comportements irrespectueux mène à la frustration et c’est humain. Si on veut obtenir le respect, il est de mon avis d’avoir un comportement routier impeccable pour faire taire nos dénigreurs, c’est la simple logique. Vous jugez sans cesse, proportionnellement, il y a autant de mauvais cyclistes en lycra qu’en Bixi.

  11. Pas du tout d’accord avec vos observations. Et quand aux comportements irrespectueux, j’ai une expérience de plusieurs décennies d’automobilistes qui tentent de me tasser à droite, voire à me faire peur.

    Ce n’est pas humain; c’est une attitude de dominant, et la même que les femmes vivent face aux machos.

    Et la pollution et autres formes de destruction occasionnées par la société autocentrique ne sont pas une autre histoire. C’est au coeur de tout.

  12. @lagatta

    D’accord avec tous vos propos mais l’article portait sur la différence de 2 journaux concernant le comportement des cyclistes. Moi aussi, je me fais tasser par des automobilistes (souvent des camions et des autobus). Les autos polluent c’est vrai mais on a eu et on aura encore le temps d’en discuter lorsque le sujet s’y prêtera. Je me souviens du blogue de Caroline Rodgers l’été dernier sur Cyberpresse, à peu près tous les articles menaient à la guerre auto-vélo. Cela n’a peut-être rien à voir mais le blogue, pourtant populaire, n’est pas revenu cet été. Peut-on faire un peu plus de discernement et d’objectivité? Pour l’attitude de dominant, vous devez revoir vos positions car OUI c’est humain. Quand ce n’est plus l’exception, c’est que c’est un comportement normal qui touche un bon nombre de gens. Il est aussi humain de se servir du trottoir et de la rue comme cendrier. Est-ce pour autant des comportements souhaitables? Il y a beaucoup de travail à faire dans notre propre cours (vélo) il ne faut pas se le cacher. Ce n’est pas en décriant le comportement des automobilistes que cela va arranger les choses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s