Le chauffard qui a happé deux cyclistes à Montréal en fin de semaine formellement accusé

Tel que prévu, l’automobiliste qui a happé deux cyclistes à Montréal en fin de semaine a été accusé de délit de fuite et de conduite avec les facultés affaiblies.

Les victimes sont Gabriel Larue et Michelle Rozinski selon cet article. Le premier a subi un traumatisme crânien et la seconde a subi des blessures au bras et peut-être internes.

Encore une fois, j’espère qu’ils s’en remettront le mieux possible.

Réactions

Les réactions sont nombreuses, notamment sur ce blogue alors que bien des gens échangent à propos de ce qui s’est passé, des circonstances de l’accident et de la responsabilité réelle des cyclistes et du conducteur. Voici des extraits de quelques-uns de ces commentaires. Les extraits ne reflètent pas nécessairement toute la pensée de leur auteur, c’est pourquoi je vous invite à les lire en entier :

Roger S : « En tant que Cyclomobiliste et automobiliste à mes heures je déplore l’insousciance de plusieurs cyclistes qui semblent totalement inconscients de cet état de chose en leur totale défaveur et qui brûlent les feux de circulations, ne sont pas visibles le soir (et même le jour on dirait qu’ils veulent disparaître des regards par leur habillement sombre qui se confond avec l’asphalte) ou conduisent en pure anarchie. Ils ne méritent pas la mort bien sûr, mais sachant que le no-fault pétrocratique protège toujours le plus gros véhicule en inimputabilisant par défaut son conducteur, je crois que tout cycliste urbain devrait prendre conscience de la jungle urbaine du Juridic Park dans laquelle il circule. »

Blaise : « Changement de scénario, l’automobiliste à toute sa tête, en voyant le cycliste à la dernière minute, il met les freins. Se rendant compte qu’il va le frapper de toute façon, il bifurque et fonce dans un mur. Cycliste, n’a rien. Automobiliste, légèrement blessé. Piéton pris entre le mur et l’auto: mort. »

Vincent Courcy : « Même si les jeunes ont fait des choses pas très permises, c’est tout de même moins dangereux que de faire des excès de vitesse sous l’influence de l’alcool au volant d’une auto. En plus, le mec, il fuit. Il omis de porter secours à une personne en détresse. Le geste est drôlement plus grave que de brûler un feu rouge à vélo! L’un est passible d’emprisonnement pas l’autre! »

marc : « Je crois qu’il faut choisir ses batailles. Celle-ci est peine perdue avec toutes les infractions commises par les cyclistes (vraiment, 2 sur un vélo!?). Utiliser votre blog pour des causes qui le méritent. »

Yannick : « Il faut prôner une saine cohabitation sans stygmatiser l’un ou l’autre des moyens de transport. Nous faisons tous à un moment ou à un autre, une offense au CSR (Code de la sécurité routière), nous dépassons la limite permise, nous ralentissons à un stop plutôt que de s’immobiliser complètement. L’important, c’est de ne pas mettre sa vie et la vie d’autrui en danger par notre comportement. »

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s