Piste cyclable de la Place des festivals : « zone de guerre piétons-cyclistes » selon Vélo Québec

La cohabitation piétons et des cyclistes sur la portion de la piste cyclable Claire-Morissette, qui longe le boulevard de Maisonneuve à la hauteur de la Place des Arts, est une véritable « zone de guerre pour les cyclistes et les piétons », dénonce Vélo Québec dans un article du Devoir.

La situation a été évoquée à de nombreuses reprises au cours des derniers mois. L’absence de démarcation claire entre le trottoir et la piste cyclable cause bien des maux de tête, tant aux cyclistes qu’aux piétons. Et on ne peut blâmer ces derniers. Ils circulent dans un endroit où il y a beaucoup de choses à voir alors ils regardent partout sans se soucier de la piste cyclable puisque celle-ci n’y est pas particulièrement visible à cet endroit.

De plus, chaque fois qu’il y a un événement, la piste est en partie bloquée, ce qui force les cyclistes à emprunter des aménagements qui ne sont pas toujours dignes d’un des plus grands axes cyclables de la métropole.

La Ville sécurisera la piste

La Ville de Montréal se dit consciente des problèmes et préoccupée par la situation. Elle procédera à quelques améliorations afin de sécuriser la piste lorsque la saison des festivals sera terminée. Elle effectuera un nouveau marquage de la piste entre Clark et De Bleury, installera des lampadaires et des panneaux de signalisation.

 

Publicités

2 commentaires

  1. Ce que j’ai remarqué sur Paris, c’est qu’à chaque fois qu’une piste cyclable a été installée sur un trottoir (même large), c’est souvent compliqué pour circuler. Les trottoirs sont faits pour les piétons, c’est normal !
    A côté de ça, les voitures bénéficient de 2 ou 3 voies mais faut croire qu’on ne peut pas empiéter sur ce territoire sacré 😉

  2. La ville de Montréal est incompétente en matière d’aménagement de pistes cyclables. Personnellement, je crois qu’elle répond plus aux critiques qu’à un réel désir de faire la promotion du vélo. Depuis que cette piste cyclable est ouverte, elle est toujours partiellement utilisable, soit à cause de la construction, soit à cause des festivals et soit à une très mauvaise gestion des feux de circulation. Le cycliste étant ce qu’il est, il est rare qu’il soit capable d’attendre un feu rouge. Cette piste est truffée de feux de circulation qui sont interminables. Beaucoup de piétons traversent la piste cyclable et beaucoup de cyclistes y circulent n’importe comment. Il y a souvent des faces à faces car les cyclistes dépassent n’importe quand. Environ 80% des cyclistes ne se rendent même pas compte qu’on doit se mettre à la file sur une lumière (c’est pas juste pour le fun que les gens attendent le feu vert). A la limite, des cyclistes cabochons sur une piste pas trop utilisée, ça peut aller mais sur la Claire-Morissette, c’est intolérable. Une fois, alors que j’attendais le feu vert arrêté à environ 2 pieds du trottoir. Une tête folle (une jeune cycliste en bixi), essaie de se faufiler par la droite entre moi et le trottoir. Madame avait décidé de passer sur la rouge et que toute les manières étaient bonnes pour arriver à ses fins. Réussir à accrocher le vélo de quelqu’un dans ces conditions, faut le faire.

    Il m’est arrivé plusieurs fois de signaler mon intention pour tourner à gauche à l’intersection de la rue Université et des cyclistes m’ont dépassé par la gauche alors que j’effectue ou je m’apprête à effectuer la manoeuvre. Non mais faut-tu être imbécile pour ne pas suivre ces règles de base ? En auto, on dépasse par la droite (c’est légal) dans ces conditions…

    Ensuite, il y a des automobilistes qui ne respectent pas le droit de passage des vélos, frustrés de devoir attendre, des autos s’avancent dans la piste au point de bloquer le passage des cyclistes.

    J’emprunte tous les jours de la semaine un petit tronçon de cette piste cyclable (entre la rue De la Montagne et Université en direction Est) et j’en reviens pas de la cohue sur cette piste. Je préfère passer ailleurs pour le reste de mon parcours. La construction est en vigueur près de la place des arts depuis plus de 2 ans (la piste a été inauguré à l’automne 2008). Pour moi, c’est comme si elle n’avait jamais été totalement en fonction et les feux de circulation sont interminables près de St-Laurent. A tous les étés, la piste est règulièrement bloquée pour les festivals. Quelqu’un a dit à la ville que bloquer la piste tout l’été était ridicule pour une des rares pistes est-ouest ? Que dirait-on si on avait inauguré une autoroute à la même époque et qu’on l’avait amputé dès le départ avec une nouvelle construction qui en empêche l’utilisation totale à l’année et qu’en plus, on l’a fermait complètement durant une bonne portion de l’année pour faire des fêtes?

    Tout cela pour dire que la ville a effectivement donné une piste cyclable aux cyclistes, mais c’est un cadeau empoisonné dans ces conditions. Si la ville avait vraiment à coeur le bien des cyclistes, elle assurerait un minimum de surveillance policière avec contraventions aux cyclistes, aux piétons et aux automobilistes. Évidemment, je repenserais tout le secteur de la place des arts ou le génial architecte de la piste cyclable a cru que ça serait le fun de faire une chaussée « design » qui donnnerait l’impression que la piste cyclable n’est pas vraiment une piste cyclable et que les piétons s’accommoderaient de la présence des cyclistes sur le trottoir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s