Portière ouverte : le cycliste est décédé

Le cycliste qui a foncé dans une portière ouverte par un automobiliste la semaine dernière à Montréal dans l’arrondissement Outremont est décédé, selon ce que rapporte le journaliste Gabriel Béland sur Cyberpresse. La victime, Carl Guyot, devient le premier cycliste à mourir à Montréal. Une bien triste première place. Il était âgé de 56 ans et était maintenu en vie artificiellement depuis l’accident. Son décès remonte à mercredi dernier.

Vélo Québec réclame des peines plus sévères pour les automobilistes qui ouvrent leur portière sans regarder. Les conséquences peuvent être fatales. Le Code de la sécurité routière contient un article qui dit que les automobilistes doivent s’assurer de pouvoir ouvrir leur portière sans danger. Peu d’entre-eux doivent le connaître! Une amende de 30 à 60 $ est prévue pour les contrevenants. Une somme ridicule compte tenu des conséquences que le geste peut avoir.

Ce montant devrait être selon moi d’au moins 1 000 $. On cherche un effet dissuasif ou on en cherche pas. Ce n’est pas le type d’amende qui devrait viser à renflouer les coffres de la Ville ou de l’État. C’est le type d’amende qu’on souhaite que personne ne reçoive parce que personne n’y contrevient.

Publicités

Un commentaire

  1. Pour la suggestion de Vélo Québec d’hausser les amendes pour les portières ouverte, je suis mi-figue mi-raisin. Je considère qu’ouvrir une porte sans regarder est grave mais humain. J’ai jamais vu personne avoir une contravention de 30-60$ pour cette infraction. Comment le prouver? S’il y a dommage avec un autre véhicule, le conducteur fautif est responsable. Par contre, lorsque c’est au point ou un cycliste décède, une amende ne corrigerait absolument rien même si le vélo est dédommagé. Par contre, il y a place à amélioration et la ville doit faire sa part. Je prends depuis de nombreuses années la piste cyclable Berri. Dans le vieux-Montréal, on permet au gens de stationner le long de la piste. J’ai vu au moins 500 voitures ouvrir leur portière qui ouvrait directement sur la piste. De plus, c’est celle du passager! Beaucoup de gens qui stationnent à cet endroit ne sont même pas conscients qu’ils sont à côté d’une piste cyclable. Il y a en même qui décharge leur bagage et/ou matériel dans la piste cyclable pour ne pas bloquer la rue! Je suggère donc que la ville interdise les stationnements le long des pistes cyclables qui n’ont pas l’espace requis pour ouvrir les portières.

    Sur la rue maintenant, je roule à 1m-1m50 des autos, je peux facilement éviter les portières mais au détriment des automobilistes de la rue qui nous frôlent souvent. Comme je considère qu’il est humain d’ouvrir sa portière sans regarder totalement, je pénaliserais surtout les automobilistes qui ne laissent pas suffisamment d’espace aux cyclistes lorsqu’ils les dépassent.

    Combien de fois ais-je vu des taxis arrêter en plein milieu d’une rue et faire débarquer leur(s) passager(s) par la droite sans que ces derniers ne regardent avant d’ouvrir la portière? Heureusement, ça fait parti de l’expérience du cycliste et il ne m’est jamais rien arrivé avec cela, sauf des frustrations.

    Pour conclure, une question : Est-ce qu’une hausse des amendes pour les portières ouvertes donnera une sécurité supplémentaire aux cyclistes? Pour ma part, je vais continuer à rouler à une distance minimum.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s