Seil Bag : signalez vos intentions grâce à la technologie

Confession : en tant que cycliste, je jalouse depuis toujours le confort que procure une automobile. Pour être plus précis, mon fantasme vient de certaines fonctions automatisées ou presque.

Cadenas

Les conducteurs de voitures peuvent verrouiller leur véhicule beaucoup plus rapidement que les cyclistes. J’utilise deux cadenas en U afin d’éloigner les prédateurs de mon rutilant Écovélo alors à chaque fois il faut y mettre le temps, surtout quand la clef de l’un des cadenas décide de ne tourner au complet qu’après plusieurs tentatives.

Phares

Pour allumer ses phrases en voiture, rien de plus facile! Alors qu’en vélo, il faut les sortir de son sac, les installer sur son vélo puis les allumer et effectuer la démarche inverse au moment où la balade est terminée. Le processus prend du temps, surtout quand on utilise quatre lumières parce qu’avec deux on ne se sent pas assez en sécurité. De plus, les piles peuvent faiblir à n’importe quel moment. J’ai souvent perdu des lumières qui tombaient de mon vélo et se brisaient sur le sol après un passage trop rapide dans un nid-de-poule invisible la nuit tombée.

Signaler

La raison pour laquelle je jalouse le plus les automobilistes réside dans la facilité avec laquelle ils peuvent signaler clairement leur intention de tourner. Je signale peu mes intentions pour plusieurs raisons : le manque de place quand on est entouré de piétons, de cyclistes et d’automobilistes, la chaussée qui risque de me faire tomber de mon vélo si je ne tiens pas mon guidon à deux mains ou encore le poids des choses que je transporte dans ma caisse de lait placée sur mon porte-bagages qui pourrait me faire perdre l’équilibre sans l’utilisation de mes deux mains pour contrôler mon vélo.

Une solution pour signaler la nuit

Or, le Seil Bag conçu par le Lee Myung Su Design Lab répond en grande partie à mes besoins! Il s’agit d’un sac à dos intelligent qui signale avec des lumières les directions prises par le cycliste quand il tourne à gauche ou à droite. Regardez la vidéo pour constater la beauté de la chose. On appuie sur une petite console amovible située sur le guidon afin d’afficher sur le sac à dos la direction que nous souhaitons prendre.

Bien sûr, il faut traîner dans son dos un sac, ce que je n’aime pas particulièrement l’été. Il ne faut pas non plus compter sur le Seil Bag pour être très efficace de jour, sinon la vidéo en ferait sûrement état. Quand même, je trouve le sac assez intéressant pour vous en faire part.

Visitez le site officiel.

Appris grâce à Cécile Gladel sur Twitter


Publicités

14 commentaires

  1. « Regardez la vidéo pour constater la beauté de la chose »
    Oui j’ai bien apprecie!
    J’ai du regarde la video une deuxieme fois pour regarde enfin le sac!
    Effectivement, je trouve ca pas mal du tout.
    Il y a un cote moderne que j’aime assez.

  2. Dans mon enfance (années 80) j’ai eu un truc semblable sur mon vélo mais c’était un assemblage de 3 lumières dont 2 en forme de flèches qui était posé sous ma selle. Il y avait un contrôle au guidon pour indiquer de quel côté on tournait qui activait la lumière du même côté à l’arrière et si je me souviens bien le feu rouge s’allumait quand je freinais mais je ne me souviens pas exactement comment cette fonction s’activait. J’ai toujours trouvé bizarre que ce ne soit pas devenu plus courant comme accessoire de vélo même que je n’en ai jamais revu. Je trouverais le sac à dos encombrant mais c’est tout de même une bonne idée et un bon design. Espérons que la créatrice pensera à offrir une version à installer sur le vélo, ce serait vraiment bon pour la ville.

  3. Cadenas: il existe des cadenas qui se fixent au cadre. On peut alors barrer la roue arrière avec une serrure semblable à celle d’une voiture, donc pas besoin de manipuler le cadenas. Il faut quand-même un cadenas en U pour attacher le cadre et la roue avant à un poteau.

    Phares: Shimano fait des moyeux à dynamo qui permettent d’alimenter un phare fixé à l’avant. Pas besoin de l’enlever, le phare est fixé au cadre, et s’active dès qu’on roule. Les Bixi en sont d’ailleurs équipés.

    Signaler: c’est quelque chose qui pourrait être fixé en permanence au vélo, comme les phares. J’avoue que ça serait plus facile de signaler si j’avais un bouton sur chaque poignée, et qu’une pression sur les manettes de frein activait le phare.

  4. Tout ce qui peut favoriser la visibilité des cyclistes est fort valable.
    De jour comme de nuit, les cyclistes gagnent en sécurité à être vu.

  5. je pense que les gens qui prennent ca sont mures pour prendre la voiture; ce qui est bien en vélo c’est que c’est un peu comme au ski les gens derrières font attention aux gens devant et comme la vitesse est peu élevée les risques sont faibles, c’est pourquoi la seule solution de sécurité c’est canaliser la circulation automobile et réduire la vitesse de ces dernières dans les rue partagées (ici (Paris) nous avons beaucoup de zone 30 km/h qu’il est possible de remonter en sens unique depuis juillet 2010). Ce qui me gène dans ce système c’est justement qu’il fait trop référence à l’automobile.

    1. J’utilise mon vélo tous les jours pour aller en cours (20km par jour), avec l’habitude on arrive à bien avancer (env 35km/h). A cette vitesse un choc avec un véhicule ou un objet ( qu’importe le côté d’où il vienne, ou qu’il soit à l’arrêt) fait mal, donc pour moi l’argument de la faible vitesse et très relatif).
      De plus rouler doucement en vélo est tout aussi dangereux car la différence de vitesse en vélo et auto est beaucoup plus élevée. C’est le même problème que lorsque quelqu’un roule anormalement lentement sur autoroute.
      Je rentre souvent tard et j’aime également me balader à vélo la nuit (moins de trafic) : un système lumineux puissant est beaucoup plus efficace qu’un bras agité dans tous les sens pour se faire voir désespérément et qui donc ne tiens plus le guidon.

      Il me parait également idiot de passer toute l’agglomération parisienne en zone 30 (km/h). En effet nombreux cyclistes seraient alors en excès de vitesse. De même je ne me vois pas descendre toute la rue Blanche sur les freins.
      Sans parler des autos.

      A mon sens plus chacun se côtoie (auto, vélo, piéton) plus on se comprend et se respecte, et le nombre d’accident diminue. Ce phénomène est encore amplifié par le fait que de nombreux cyclistes sont aussi des automobilistes (et vice-versa).

  6. Effectivement, c’est un gadget intéressant, bien que je suis d’accord avec le point de Jean-Claude sur la référence.
    De plus, il comprend certains problèmes. Un sac a dos c’est pas toujours ce qu’on veut porter: faudrait ce soit sur le vélo

    Pour tous les éléments de « confort » dont tu parles, ce qui s’en rapproche le plus pour l’instant, C’est BIXI. dynamo, facile à barrer, il n’y manque que le signalement.

    Bref, je suis sûr qu’il y a un marché pour ce genre de gadget, mais ce sac à dos la, pas sur. D’autant plus avec les autres types d’image qui apparaissent et qui ont pas rapport. Keep it simple, disent-ils, et c’est déjà pas si simple de partager la route, alors ne mêlons pas plus les automobilistes. Mais pourquoi n’ont-ils pas penser a une grosse lumière rouge qui s’active au freinage? comme les autos justement. En tk, réflexions pêles-mêles…

  7. Un gadget c’est sûr et sûrement plus dangereux que efficace. Surtout qu’il ne respecte aucun standard de couleurs (jaune pour les clignotants et rouge pour les feux arrières)!

    Moi j’ai des feux à piles allogènes monté sur le cadre avec des vis. Il ressemble visuellement à des feux à dynamo. Je n’ai donc pas besoin de les enlever. Après 5 mois personne ne me les as encore volé :).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s