Accident de vélo mortel à Saint-Joachim : pas d’accusation ni de contravention

Image : Radio-Canada

L’accident de la route qui a coûté la vie au cycliste américain Bruce Shawn Winder était dû à un concours de circonstances a confirmé la Sûreté du Québec (SQ) qui ne portera pas d’accusation criminelle contre le conducteur du véhicule récréatif qui avait happé l’homme de 56 ans sur la route 138 à Saint-Joachim la semaine dernière. Le conducteur du véhicule récréatif ne recevra pas de contravention non plus. On peut donc en conclure que la SQ a estimé que le conducteur avait respecté la limite de vitesse permise.

+

Un cycliste décède à Saint-Joachim après avoir été frappé par un véhicule récréatif

Publicités

2 commentaires

  1. C’était bien évident qu’il n’y aurait pas d’accusation. Comment en aurait-il pu être autrement? C’est le système de no fault au Québec. Les automobilistes ont le même privilège que le fameux James Bond 007, soit « permis de tuer ». Il faut absolument prouver qu’il y a eu négligence ou que le conducteur est délibérément foncer sur le cycliste, ce qui est bien difficile à prouver même avec des témoins. D’ailleurs les autres cyclistes ont mentionné que le conducteur avait tout fait pour l’éviter. C’est cela un accident, des erreurs (parfois des 2 partis, parfois d’un seul), tout le monde peut en faire et même si on est mauvais conducteur, on a le droit de conduire des RV!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s