Des outils pour promouvoir la masse critique du vendredi 30 juillet 2010

Avez-vous déjà pris quelques secondes pour observer attentivement la largeur des rues qui nous entourent? On parle de tout l’espace compris entre les édifices qui se font face, incluant les trottoirs pour les besoins de la cause.

On donne de chaque côté de la rue un mètre, un peu plus sur certaines grandes artères, pour que les piétons puissent circuler. Sur Saint-Denis, Sainte-Catherine et plusieurs autres grandes rues, les trottoirs sont trop petits pour que l’on puisse y circuler agréablement.

Sur Saint-Denis justement, il y a six voies réservées aux automobiles! Deux pour circuler et une pour le stationnement dans chaque direction. Avez-vous déjà roulé à vélo sur Saint-Denis? C’est un cauchemar et aucune voie n’est réservée aux cyclistes. Pourtant, si on veut réellement encourager les déplacements utilitaires à vélo à Montréal (raison d’être de Bixi), il faut aménager des voies cyclables sécuritaires et efficaces sur les grandes artères commerciales. Sans oublier de multiplier les stationnements à vélo.

En attendant que ce fantasme de cycliste se concrétise, il est toujours possible de rouler dans les rues de Montréal en occupant toute la chaussée à chaque dernier vendredi du mois lors de la masse critique.

Comme à chaque dernier vendredi de chaque mois, la Masse critique de Montréal partira du Carré Phillips, situé au coin des rues Union et Sainte-Catherine, ce vendredi 30 juillet à 18 heures. L’heure du rendez-vous est 17 h 30, question de rencontrer d’autres participants avant le grand départ de 18 heures. Qu’est-ce qu’une masse critique? C’est une grande randonnée collective à vélo à travers les rues de la ville. La masse, composée de dizaines voire de centaines de cyclistes, roule en prenant toute une voie ou tout un côté de rue dans différents quartiers de la ville.

Nouveauté

Il y a maintenant un onglet « Promotion » sur le site de la Masse critique de Montréal. On peut y télécharger des visuels afin de faire la promotion de l’événement un peu partout. Ils ont été conçus par des participants de la masse. On peut les utiliser comme bon nous semble selon le site Internet. Il est également possible d’en soumettre de nouveaux. Laissez aller votre créativité!

Masse critique s’annonce également dans les publicités de Google. Il s’agit de celle en bas intitulée « Fête du vélo de Montréal ». Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir. Ne vous inquiétez pas, ce n’est qu’une image .jpg. Vous ne gaspillerez pas le budget de publicité de la Masse critique de Montréal en cliquant sur l’image. Il est rare de voir des groupes qui ne sont pas de gros organismes s’annoncer comme tel. Aviez-vous remarqué ces publicités? Souhaitons que l’initiative fera augmenter le nombre de cyclistes dans les rues de Montréal vendredi soir!


Pour plus détails, visitez le site Internet de la Masse critique de Montréal ou leur page Facebook.

+

Violence gratuite lors d’une masse critique (vidéo)


Un policier fonce sur un cycliste lors d’une masse critique (vidéo)


Masse critique de juin… 2008 en photos et en vidéos

Publicités

7 commentaires

    1. Pour ça, il faudrait inviter un-e journaliste pour lui faire vivre l’expérience et en même temps lui expliquer la démarche. Tu imagines le monde qu’il y aurait après un article dans La Presse ou un reportage télé!

      1. C’est cool. Les paroles ont été précédées d’efforts! J’imagine que ça va intéresser Caroline.

        Peut-être les autres médias aussi, notamment avec le décès d’un cycliste mercredi après-midi à Saint-Joachim. J’imagine qu’il en sera un peu question vendredi soir parmi les cyclistes.

        En tout cas, je te souhaite beaucoup de succès dans tes démarches!

  1. J’aurais bien aimé participer a cet évenement de vendredi dernier mais malheureusement je n’ai pas pu y assister.

    Sa serait bien d’avoir un compte rendu de l’évenement à savoir si il y a eu beaucoup de participants, si le tout c’est bien déroulée, ect… Car les medias ne semble pas en parler.

    1. Il me faudrait bien retourner à une masse critique. C’est toujours amusant. Cet été peut-être!

      Les médias parlent quand même pas mal de vélo maintenant, mais surtout quand il y a des accidents ou quand on parle du Bixi. La masse critique ferait en effet un excellent reportage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s