Collecte de vélos au centre-ville de Montréal

Votre bicyclette ne vous convient plus? Pas de problème! Il suffit de l’amener en face du Centre Eaton sur la rue Sainte-Catherine et elle servira pour une bonne cause. La grande collecte de vélos pour l’organisme SOS Vélo se poursuivra le vendredi 28 mai 2010 de 10 h à 14 h en face du très connu centre d’achats montréalais. Une première séance avait eu lieu le 14 mai.

La collecte, qui a pour thème Ensemble, on recycle, ne vous laissera pas les mains vides malgré votre don. Chaque personne qui remettra un vélo repartira avec un prix de participation en plus de courir la chance de gagner l’un des 15 Écovélos (ce que je conduis) de SOS Vélo.

Pourquoi pas un samedi plutôt qu’en pleine semaine? Dommage. Je pense que bien des gens ne pourront pas participer à la remise de vélos parce qu’en plein jour de semaine, ils travaillent, tout simplement. La rue Sainte-Catherine est-elle réservée le samedi dans l’éventualité où le Canadien gagnerait ses prochaines parties? Possible! Reste que l’initiative est louable en plus de permettre à des chanceux de repartir avec un vélo de SOS Vélo, un organisme qui mérite de voir le travail des jeunes en réinsertion sociale qui y travaillent mis de l’avant. J’ai toujours reçu un excellent service quand je m’y présentais.

Une exposition sur SOS Vélo est présentée au Centre Eaton. On y apprend entre autres que l’organisme reçoit 5 000 vélos en dons par été et que 100 personnes en formation donnent un second souffle à nos vieilles bécanes.

On apprend également dans le communiqué envoyé pour faire connaître la collecte que le Centre Eaton a aménagé un stationnement pour vélos à l’intérieur de son stationnement souterrain. On y accède via l’avenue McGill. Le coût est de 2 $ pour une journée ou 30 $ par mois. J’imagine qu’ils ont pris des espaces de stationnement pour voitures et qu’ils ne veulent pas perdre ces revenus. Je crois qu’il s’agit d’une bonne idée – de favoriser l’émergence de stationnements intérieurs s’ils sont sécuritaires – mais en même temps j’ai peur qu’il ne s’agisse d’un précédent pas très positif. Si on veut vraiment favoriser l’essor du vélo, on fait en sorte que les infrastructures pour les accueillir soient gratuites. Enfin, il s’agit d’une entreprise privée qui peut faire ce qu’elle veut et qui suit ici le principe utilisateur-payeur. On ne pourrait pas augmenter de quelques sous le montant chargé aux automobiles et rendre le service gratuit aux cyclistes qui se donnent la peine de laisser la voiture à la maison?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s