Des supports à vélo sur les autobus de la STM en 2010?

Le Conseil intermunicipal de transport des Laurentides (CITL) offre le service Vélo-Bus du 15 avril au 31 octobre sur toutes les lignes d'autobus et à tous les arrêts de son réseau.

Le journal Métro nous apprend dans une nouvelle des plus brèves qu’un projet pilote de supports à vélo sur certains autobus pourrait voir le jour dès cet automne à Montréal sur les véhicules de la STM. On connaît le peu d’entrain des chauffeurs d’autobus quant à l’apparition des supports à vélo, mais en bonne société de transports, la STM veut tout de même aller de l’avant avec cette initiative qui favorise la complémentarité des transports actif et collectif.

La Ville de Québec installera des supports à vélo sur 25 autobus dès le 1er juin 2010 dans le cadre d’un projet pilote. La Ville de Montréal, elle, regardera l’autobus passer sans embarquer avant l’automne.

Plusieurs sociétés de transport en commun utilisent ces supports au Québec.

Publicités

5 commentaires

  1. Ils ont ça à Ottawa aussi (OC Transpo). J’ai jamais trouvé ça super intelligent comme système. Il me semble que c’est un endroit un peu douteux où mettre son vélo. J’aurais pas confiance. Ça doit être facile à piquer à un coin de rue.

    Enfin, voyons ce que ça donne aussi.

    1. Bonjour!
      J’aimerais bien connaître le nombre de cyclistes qui, en sortant de l’autobus, remarquent que leur vélo n’est plus là. Et je me demande également qui est légalement responsable des vélos s’il y a un accident ou un vol. Merci Vincent pour le questionnement, ça fait réfléchir. Mais ce système est utilisé sur des milliers d’autobus dans le monde. J’imagine que les problèmes sont moins importants que les avantages. Enfin je le souhaite vivement!
      Bonne journée!
      Dominic Ratthé
      Auteur de Rouler à vélo

  2. Je suis tout à fait d’accord avec Vincent… j’aurais plutôt peur que le chauffeur accroche mon vélo en calculant mal ses distances… déjà s’ils étaient à l’arrière ce serait peut-être moins dangereux pour les vélos qu’à l’avant du bus… mais j’imagine plus dangereux pour les usagers.

    1. Ce serait intéressant de questionner un chauffeur d’autobus qui conduit des véhicules équipés de supports à vélos. Dès que j’en aurai l’occasion, je le ferai! Je pense que ce serait effectivement plus dangereux de placer un support en arrière, pour le vol et parce qu’un automobiliste qui ne freinerait pas assez serait responsable des dommages. Et il aurait le temps de déguerpir avant que le chauffeur ne sorte de son autobus et tente de faire quoi que ce soit. La solution parfaite n’existe pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s