Pare-choc : documentaire sur la congestion automobile à Montréal

Cliquez sur l'image pour voir le documentaire sur le site de RDI

Fait peu connu : depuis quelques années, la circulation cycliste augmente à Montréal, au point où certains tronçons de pistes cyclables souffrent presque de congestion aux heures de pointes. Fait plus connu (sauf visiblement des automobilistes) : depuis plusieurs années, la circulation automobile augmente à Montréal, au point où tout le réseau routier souffre de congestion aux heures de pointe, quand ce n’est pas toute la journée!

Le documentaire Pare-choc, réalisé par Mark Thoburn et diffusé à RDI, montre à quel point la métropole « craque sous le poids d’un volume de trafic qui ne fait qu’augmenter ». On apprend dans les 22 minutes que dure l’oeuvre qu’au cours des 20 dernières années, alors que la population de la région montréalaise n’a augmenté que de 19 %, le nombre d’automobiles à lui augmenté de 86 %. La situation se détériore à chaque année. Une des causes majeures du phénomène est l’étalement urbain et le lot de trafic de l’extérieur de l’île qu’il amène. On voit dans Pare-choc une banlieusarde qui, n’en pouvant plus de perdre son temps à « jouer dans le trafic », a décidé de s’acheter une maison à Montréal et de vendre son automobile pour combler la différence de prix d’avec sa résidence d’outre-ponts. Elle se déplace maintenant à vélo pour se rendre au travail. Les paroles du chroniqueur de circulation automobile Yves Désautels de Radio-Canada sonnent désormais comme une douce mélodie à ses oreilles!

Je suis toujours étonné d’entendre des gens dire à quel point la qualité de vie est meilleure à l’extérieur de Montréal quand ils passent deux heures par jour dans leur voiture à être totalement improductifs, loin de leur famille, de leurs amis, dans un état de stress permanent et pour plusieurs dans une chaleur accablante l’été. Ils viennent polluer l’environnement des gens qui vivent sur l’île et qui, dans une plus grande proportion, utilisent les transports actifs pour le travail, les loisirs et les achats.

La solution réside peut-être pour tout le monde dans les futurs quartiers verts que la Ville veut réaliser au cours des prochaines années. N’oubliez surtout pas, chers urbanistes et ingénieurs qui demeurez peut-être sur la Rive-Sud, d’accorder une place de choix à la densification de la population et à une meilleure harmonie des genres (résidentiel, commercial et bureaux) pour favoriser les déplacements actifs que sont la marche et le vélo.

La série documentaire 109 est diffusée le samedi à 19 h 30 et en rappel le dimanche à 11 h 30 sur les ondes de RDI.

Publicités

2 commentaires

  1. Personnellement je trouve qu’il n’y a pas assez de blogs de cyclistes québécois tout court. 🙂
    Ce matin je consultais votre liste de blogs A vélo dans l’espoir de connaître de nouveaux blogs cyclistes quand…. surprise j’y vois le mien. Merci!
    J’habite en région mais quand je vais à Montréal je suis toujours surpris par le nombre impressionnant de cyclistes que j’y vois et je comprend très bien vos revendications.

    1. Bonjour!

      C’est vrai que les blogues sur le vélo urbain représentent d’abord et avant tout la réalité de la ville dans laquelle l’auteur-e habite. J’aimerais beaucoup lire des blogues du même type de gens qui vivent un peu partout dans la province. Je garde espoir! En attendant, bonne préparation de sorties pour la prochaine saison!

      Dominic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s