Automobilistes, apprêtez-vous à ralentir!

La Ville de Montréal a annoncé les mesures reliées à l’implantation de la réduction de la limite de vitesse à 40 km/h dans les rues locales résidentielles des arrondissements de Montréal. Il s’agit d’une excellente nouvelle puisque que de rouler à 50 km/h dans des rues résidentielles est tout simplement dangereux pour les piétons et les cyclistes. J’aurais personnellement préféré 30 km/h, question de parler d’une véritable mesure d’apaisement de la circulation. On sait bien que si la limite officielle est de 50 km/h, la vitesse réelle des véhicule est plus élevée. Dans les quartiers résidentiels montréalais, la vitesse réelle des véhicules se situera dans les 40 km/h, ce qui demeure trop rapide pour établir un véritable sentiment de sécurité et une meilleure qualité de vie pour les citoyens.

Les cyclistes y verront peut-être un changement sur les routes. J’ai de sérieux doutes là-dessus, mais je tente de demeurer positif. Ce qui me surprend le plus c’est qu’il ne soit pas encore obligatoire, lorsque le pavage d’une rue est refait, d’y intégrer une bande cyclable. Il me semble qu’il s’agit de la moindre des choses. À quand des aménagements cyclistes sur les artères commerciales de la métropole ? Les cyclistes aiment également magasiner! Il ne reste plus qu’à apprendre aux automobilistes (et à certains cyclistes, j’en conviens) qu’un feux rouge ne veut pas dire « accélérez ». Mais il s’agit d’un autre problème. Revenons au précieux kilométrage à l’heure.

La réduction sera implantée dans cinq arrondissements entre le 27 et le 31 décembre 2009. Les autres arrondissements seront visés en 2010. Les 15 villes qui occupent également l’île seront approchées afin d’harmoniser la mesure sur l’ensemble du territoire. Les arrondissements de Pierrefonds-Roxboro, Saint-Laurent, Lachine et Rosemont-La-Petite-Patrie ainsi que deux secteurs de Ville-Marie feront partie de la première phase.

« Aujourd’hui, débutent concrètement les opérations sur le terrain visant à introduire cette nouvelle mesure issue de notre Plan de transport. En plus d’installer de nouveaux panneaux de signalisation indiquant la limite de vitesse de 40 km/h dans les secteurs résidentiels, nous lançons également une vaste campagne d’information auprès des citoyens et des usagers de la route afin de faciliter la compréhension de la signalisation et modifier les comportements relatifs à la vitesse », a déclaré Manon Barbe, responsable du transport à la Ville de Montréal.

Règle générale, la limite de vitesse de 50 km/h continue de s’appliquer sur les artères dans les secteurs industriels ainsi que dans les rues où circule du transport collectif. La limite de 30 km/h continue de s’appliquer dans les zones scolaires et aux abords des parcs.

Voici un exemple de la nouvelle signalisation.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s