Trois roues, deux cyclistes, une destination

Le tricycle est traditionnellement associé aux enfants qui font leurs débuts avec un vélo. Or, les plus grands peuvent aussi l’utiliser pour leurs déplacements quotidiens. L’Institut Nazareth et Louis-Braille a mis sur pied l’année dernière un projet tout ce qu’il y a de plus original. L’organisme offre aux handicapés visuels la chance de faire du vélo en toute sécurité. C’est ce que rapporte Le Journal de Montréal sous la plume de Michel Larose.

Un vélo bien particulier peut être loué. Deux personnes, un voyant et un non voyant, montent à bord du tricycle doté de deux transmissions indépendantes. Chacun pédale donc à son propre rythme. Le tricycle pour aveugle existe en huit exemplaires et coûte 4 500 $ l’unité. François Chartrand fabrique les tricycles à Valleyfield. L’Association des sports pour aveugles de Montréal est responsable du système de prêts pour Montréal.

Tous les détails en cliquant ici.

Publicités

Un commentaire

  1. très belle initiative pour les personnes handicapées, dommage que ce soit si cher.
    je profite de mon passage pour dire que j’apprécie beaucoup ce blog très intéressant et très bien documenté, à bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s