60 minutes au coin de…

Rouler à vélo sur une piste cyclable peut être relaxant et pratiquement sans danger. C’est du moins ce qui ressort d’une heure d’observation au coin des rues Berri et Sainte-Catherine par un après-midi tranquille du début juin.

Beaucoup de piétons marchent sur les trottoirs de ce coin de rue achalandé où l’on retrouve deux pavillons de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), une sortie de la station de métro Berri-UQAM et une succursale Archambault.

L’observation a été effectuée le mercredi 4 juin de 13 h à 14 h et ne concerne pas les cyclistes qui circulaient sur la rue Sainte-Catherine. Seulement ceux s’engageant sur la piste cyclable de la rue Berri ou la rue Berri ont été pris en compte.

Total des cyclistes : 143

Total des cyclistes portant un casque : 57 (39,86%)

Total des cyclistes en direction nord : 65 (45,45%)

Total des cyclistes en direction sud : 78 (54,54%)

Quelques infractions

Peu d’infractions au Code de la sécurité routière ont été observées. La présence d’une circulation automobile et piétonne dense peut expliquer en partie cette situation. Six cyclistes ont circulé sur les trottoirs dont un portait un casque. Cinq ont brûlé un feu rouge pour poursuivre leur chemin tout droit ou pour tourner à droite sur la rue Sainte-Catherine et se retrouver en sens inverse de la circulation. Aucun ne portait de casque. Enfin, des deux personnes qui ont circulé sur Berri en sens contraire du trafic, une a terminé son chemin en roulant sur le trottoir. De plus, comme elle n’utilisait pas la piste cyclable, elle aurait pu recevoir une troisième contravention.

Malgré une présence policière plus importante que lors de la dernière observation aucun constat d’infraction n’a été émis.

Quelques observations

Les piétons avancent souvent sur la piste cyclable pour attendre que leur feu change au vert et bloquent ainsi la piste cyclable.

Quelques cyclistes sortent de la piste cyclable et continuent de rouler sur le trottoir pour se garer près de l’UQAM.

Un cycliste arrivait sur la piste cyclable en direction sud et un autre cycliste a décidé d’emprunter la piste sans regarder et a failli causer un accident.

Pour rassurer les piétons, plusieurs cyclistes s’immobilisent avant leur ligne d’arrêt.

Publicités

5 commentaires

  1. une autre bonne endroit pour les observations:
    brebeuf et Laurier est – intersection modernisé – lumieres specificement pour cyclists, nouveau troitoir pour separé les pietons et les cyclists, descent rapid cote nord, bonne boulangerie un peu ouest (fromentier), beaucoup des chiens, beaucoup d’elements de danger!

  2. Je suis une avide lectrice. Je viens sur ton blogue à tous les jours et je suis surprise du nombre d’entrées intéressantes par semaine! Good work!

    ps: j’ai envoyé ton questionnaire/sondage à plusieurs amis espérant ainsi faire un peu de pub pour ton blog auprès de mes amis cyclistes 🙂

  3. Après la lecture de ces quelques lignes, une question demeure. Quel est vraiment le but de ce site et de votre intervention. Etes-vous favorable au vélo comme moyen de transport ou vous rangez-vous plutôt du côté des automobilistes et des polices en AUTO-partouille. Peut-être s’agit-il d’un moyen comme un autre de passer le temps, à chacun ses loisirs. Je n’arrive pas à saissir quel est vraiment votre intention dans cette affaire. Je concidère que le ministère des transports fait plutôt un pas en arrière en règlementant à ce point les déplacements à vélo. S’ils désirs imposer des tels réglements aux cyclistes, n’ont-ils pas l’obliation de donner une certaine priorité aux piétons et aux vélos, sinon aussi bien croire qu’on valorise les déplacements en voiture.

    Dernière question, avez-vous déjà circulé dans un pays où le vélo est déjà bien implanté et utilisé de façon sécuritaire. Pensez donc à faire un séjour en Hollande et au Danemark. Ca vous formera probablement une opinion différente, à moins que vous ne soyez qu’un automobiliste endurci.

  4. N’ayant jamais conduit de véhicule motorisé, je me considère plutôt comme un cycliste puis un piéton. Le but des articles du type « 60 minutes au coin de… » est de rendre compte d’une réalité. Je crois qu’il faut situer toute réalité dans son contexte pour mieux la comprendre. Tout le monde sait que piétons, cyclistes et automobilistes contreviennent au code de la sécurité routière. Ici, je m’intéresse au cas des cyclistes afin de mieux connaitre l’usage que nous faisons de la route. Nous réclamons toujours plus d’espace sur les routes et plus de respect de la part des automobilistes. Mais sommes-nous prêts à montrer le même respect à ces autres usagers de la route?

    Je sais que les conséquences d’un geste stupide posé par un cycliste sont généralement moins graves que celles d’un geste stupide commis par un automobiliste. Ça ne veut pas dire que l’on doive regarder ailleurs quand les nôtres posent des gestes qui portent atteinte à la réputation de toute la communauté cycliste. Susciter de manière injustifiée la grogne des piétons et des automobilistes ne nous servira jamais! Les piétons qui attendent aux lumières en s’avançant sur notre chemin ou sur la piste cyclable ne nous font aimer davantage leur présence.

    À Montréal contrairement à d’autres villes dans le monde, il n’y a pas de culture de partage des voies publiques. Ne pas codifier un minimum l’usage de la route rendrait dangereuse toute promenade cycliste. Ailleurs, vu le nombre de cyclistes présents sur les routes, la situation peut être différente. Et c’est tant mieux! Mais je crois que d’avoir au moins l’humilité de reconnaitre que notre comportement cycliste n’est pas exemplaire est le premier pas pour améliorer celui-ci, et ce, pour notre propre bénéfice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s