Support à vélo en ruine

Le vélo gagne en popularité à Montréal. Les personnes qui enfourchent leur bicyclette à des fins utilitaires ou de loisirs seraient environ à 241 000 dans la métropole. Une augmentation de la circulation cycliste salutaire pour l’environnement, mais qui cause de sérieux maux de tête lorsque le moment est venu de garer son deux-roues.

La Ville de Montréal suit portant la tendance. En cinq ans, 7000 places de supports à vélo ont été ajoutées dans le mobilier urbain. Et la demande demeure élevée. L’augmentation de 72 % du nombre de cyclistes sur la même période signifie également que les commerces doivent s’ajuster.

Non seulement est-il important d’installer des supports à vélo sécuritaires, encore faut-il qu’ils soient en nombre suffisant pour les périodes de pointe. Commerçants, un moment pertinent pour évaluer si votre stationnement à vélo est adéquat peut être par exemple entre 17 h et 18 h 30 quand les travailleurs font leurs achats avant de retourner à la maison. Le mercredi à 14 h ne devrait pas vous servir de repère.

Mauvais élève

Parmi les derniers de classe (qui possèdent tout de même un stationnement à vélo), une mention spéciale est accordée au détaillant en alimentation Provigo situé au 2925 de la rue Sherbrooke Est à Montréal. Le support est disons… vétuste, pour support à vélo, ou encore être poli envers le rouillé, en ruine, peu sécuritaire, très peu pratique, partiellement déboulonné et détaché du mur, si on décide de sortir de ses gonds. Un gros conteneur servant à recueillir des vêtements empêche de plus l’accès à une partie du support. Les vêtements sont recueillis pour une bonne cause et nous saluons l’initiative. Seul l’emplacement choisi est critiqué.

Questionné au sujet du piètre état du support à vélo, un membre de

la direction du Provigo a indiqué qu’il allait vérifier ces informations. Si la situation le requiert, il enverra une demande au siège social afin qu’un nouveau support soit installé. Il affirme n’avoir jamais reçu de commentaires à ce sujet et qu’il ne voyait pratiquement jamais de vélos verrouillés à cet emplacement…

Publicités

Un commentaire

  1. Le Canadian Tire sur Sherbrooke Est ainsi que celui sur St-Laurent près de la Petite Italie n’en ont pas non plus ou s’il en a, c’est deux-trois places dans des supports mal adaptés et rouillés.

    Étrangement la boutique de produits bio Lemieux sur Papineau n’a que 3 places pour stationner le vélo, et le support est mal placé et ancien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s