BIXI : 3 millions de déplacements en 2011

2 11 2011

BIXI a indiqué au journal Métro que 3 millions de déplacements auront été effectués au cours de la saison 2011. C’est à peu près le même nombre qu’en 2010 alors que 3,3 millions de déplacements avaient été comptabilisés. La saison de BIXI se poursuit jusqu’au 15 novembre, date de fermeture officielle du réseau cyclable montréalais. Un bilan de la saison actuelle sera alors présenté.

BIXI et la clause Buy America

La Presse rapporte que BIXI doit faire face à des délais aux États-Unis en raison de la clause Buy America. Pas assez américains nos vélos? C’est tant mieux! Or, il faut tout de même convaincre le gouvernement américain que BIXI ne va pas à l’encontre de la clause afin de pouvoir exporter le concept québécois dans plusieurs villes américaines.





10 000 BIXI à New York dès 2012

15 09 2011

BIXI roulera à New York et pas à peu près! La Société de vélo en libre-service (SVLS) a vendu 10 000 vélos et 600 stations à la ville américaine. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les finances de la société de même que pour les New-Yorkais!

Le contrat de plusieurs millions (montant qui n’a pas été précisé), est l’un des plus importants de la SVLS. Le service à la clientèle sera assuré ici, à Montréal.

Comme l’indique Gabriel Béland dans La Presse, la société a également profité du dévoilement du contrat pour annoncer d’autres bonnes nouvelles, soit la vente de 2 500 vélos supplémentaires à Londres qui en comptera désormais 9 200, la vente de 500 vélos à Minneapolis pour un total de 1 200 et finalement 300 vélos prendront le chemin de Washington pour gonfler les rangs à 1 400 BIXI dans la capitale américaine.

Les vélos seront commandités et rouleront 365 jours par année dans les rues de New York dès l’été 2012. Côté performances, le New York Times compare le BIXI à une Ford Crown Victoria. Le montant d’un abonnement annuel devrait coûter moins cher qu’un abonnement mensuel aux transports collectifs de la ville.

Un total de 20 000 points d’ancrage seront disponibles.





Vélo : les cyclistes se multiplient à Montréal

31 08 2011

Les cyclistes qui empruntent les mêmes axes cyclables depuis longtemps auraient pu vous le dire sans problème : le nombre de cyclistes augmente constamment dans la métropole. Bonne nouvelle : ils ne voient pas double puisque Vélo Québec confirme la chose avec l’étude l’«État du vélo au Québec 2010 – Zoom sur Montréal» dévoilée hier à l’hôtel de ville de Montréal.

Pressé par le temps, je vous refile quelques citations du communiqué officiel de même que des chiffres intéressants. Ma petite réflexion : je suis convaincu que l’ajout d’infrastructures cyclables de qualité incite de plus en plus de citoyens à utiliser le vélo comme mode de transport. Si la tendance se maintient, avec l’objectif de la Ville de Montréal d’augmenter le nombre de voies cyclables chaque année, les cyclistes seront de plus en plus nombreux. Les rues de Montréal deviendront plus sécuritaires et conviviales pour les cyclistes. Plus de voies cyclables veut aussi sans doute dire moins de congestion sur certaines pistes. Résultat : tout le monde en sort gagnant. Sauf les écoliers qui, comme le rapporte Gabriel Béland dans La Presse, sont moins nombreux à utiliser le vélo pour se rendre à l’école. Est-ce parce qu’ils n’ont pas de casier à vélo?

Le vélo urbain à Montréal

Que ce soit pour les déplacements utilitaires, le loisir ou le sport, 731 000 adultes enfourchent un vélo. « Je suis heureux de constater que le vélo gagne de plus en plus d’adeptes. Montréal est une ville où il fait bon vivre et où il est agréable de faire du vélo. Les 530 km de voies cyclables, l’expansion de BIXI, l’application de mesures pour réduire la vitesse des automobilistes dans les rues résidentielles ne sont que quelques-unes des initiatives mises de l’avant par notre Administration pour répondre aux besoins des cyclistes et pour sécuriser leurs déplacements », de déclarer M. Michel Bissonnet, responsable des transports à la Ville de Montréal.

« Il n’y a pas de doute que l’engouement est réel, ajoute Mme Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec. Avec les progrès que nous enregistrons au cours des dernières années, la théorie selon laquelle les aménagements contribuent à l’augmentation de la pratique est vérifiée à 100%. Ce qui est aussi particulier à Montréal c’est la complémentarité des efforts de la Ville et de ceux des organisations citoyennes comme la nôtre dans le développement d’une véritable culture vélo, qui se construit avec des infrastructures mais aussi par l’animation urbaine, comme par exemple la Féria du vélo et l’adhésion récente de Montréal au mouvement Cycle Chic. Il est important de garder le cap et de s’assurer de la pérennité de tout cela ».

Le vélo, un moyen de transport de plus en plus utilisé à Montréal
L’État du vélo au Québec en 2010 – Zoom sur Montréal met en lumière plusieurs statistiques intéressantes :

  • 84 % des cyclistes empruntent les pistes et les voies cyclables ;
  • 82 % des jeunes de moins de 18 ans ont enfourché leur bicyclette cette même année ;
  • 52 % des Montréalais ont fait du vélo en 2010 ;
  • les cyclistes montréalais parcourent en moyenne 500 km par an.

Par ailleurs, ce qui distingue Montréal des autres villes québécoises, c’est l’usage que font les cyclistes de leur vélo. En 2010, 53 % des cyclistes utilisaient le vélo comme moyen de transport alors qu’en 2000, seulement 25 % l’utilisaient pour se déplacer. Si l’on compare Montréal aux autres municipalités, on constate que 22 % des cyclistes montréalais utilisent le vélo comme principal moyen de transport alors que le pourcentage atteint 11 % pour l’ensemble de la province. À titre d’exemple, dans l’arrondissement Le Plateau-Mont-Royal, 8,6 % des déplacements se font à vélo.

« L’aménagement de voies cyclables dans les grands axes nord-sud et est-ouest ainsi que la qualité de notre réseau cyclable expliquent la popularité du vélo à Montréal. D’ailleurs, notre priorité est de poursuivre le développement, de favoriser les déplacements dans l’île et de desservir les grands pôles de services où se trouvent à la fois les hôpitaux, les universités, les centres commerciaux et les grandes entreprises », de rajouter M. Bissonnet.





Concours de photographie de BIXI : participez jusqu’au 15 septembre!

29 08 2011

BIXI organise un concours de photographie sous le thème de l’utilisation de BIXI dans la ville de Montréal. À gagner : un abonnement annuel BIXI pour les cinq prochaines années (valeur approximative de 500 $). Tel que mentionné sur le site de BIXI, « toutes les photos éligibles au concours feront l’objet d’une exposition qui aura lieu à l’hôtel de ville de Montréal en avril 2012 ». Quand même, c’est pas rien!

Les participants peuvent envoyer une photo dans chacune des catégories : paysages urbains, stations, vélos et en action. Le concours ne s’adresse qu’aux photographes amateurs. Tous les détails sont disponibles sur le site de BIXI.

Consultez les règlements du concours.





Un BIXI touristique à 7 vitesses à Québec

16 08 2011

Sujet plus léger aujourd’hui. Malheureusement, les jeunes libéraux ne sont pas en congrès à tous les jours sinon j’ai l’impression que j’aurais beaucoup de matériel pour ce blogue! Je reviendrai d’ailleurs sur le sujet, les réactions étant très vives. Je vous invite d’ailleurs fortement à lire les commentaires laissés à ce sujet.

Alors on jase BIXI aujourd’hui alors que la ville de Québec, plus précisément l’hôtel Germain Dominion, accueille depuis lundi matin une station BIXI de 11 vélos à des fins touristiques , contrairement au réseau montréalais qui vise les déplacements utilitaires.

Les touristes représentent un nouveau créneau pour BIXI. Ils ont beau être nombreux à l’utiliser à Montréal, puisqu’il n’y a qu’une seule station à Québec, on ne peut parler de déplacements utilitaires. La station, qui sera en place jusqu’au 31 octobre et dont le retour l’an prochain dépendra du succès obtenu au cours des prochaines semaines, permettra aux touristes de profiter des nombreux attraits touristiques de la capitale. Il s’agit d’une station privée dont la gestion est assurée par l’hôtel, indique Radio-Canada.

Tout le monde peut utiliser ces vélos, les citoyens de Québec aussi, bien entendu. Les coûts ne sont pas les mêmes qu’à Montréal puisque les 30 premières minutes en sont pas gratuites. Il en coûte 10 $ pour une heure ou moins et 5 $ par demi-heure additionnelle et les taxes ne sont pas incluses. Comment réagiront les propriétaires de boutiques de location de vélos? Il y aura sûrement un article là-dessus prochainement.

Au moins les citoyens de Québec pourront-ils essayer le BIXI, avec sept vitesses qui plus est!





Le vélo en libre-service bénéfique pour la santé et l’environnement

6 08 2011

C’était selon moi évident, mais une étude le confirme maintenant : les systèmes de vélo en libre-service permettent à leurs utilisateurs de rester en meilleure santé et diminuent la quantité de pollution envoyée dans l’air puisqu’une partie des utilisateurs des vélos utiliseraient une automobile pour leurs déplacements.

L’étude, publiée dans le British Medical Journal, mentionne le Bicing de Barcelone grâce auquel 9 000 tonnes de pollution de dioxyde de carbone et 12 vies sont sauvées annuellement.

De plus, ces systèmes de location de vélos font la promotion de saines habitudes de vie et permettent des économies au niveau des coûts du système de santé.

J’aimerais ajouter l’apport de tous les cyclistes qui utilisent leur propre vélo. Il est peut-être moins facile de quantifier les bienfaits d’utiliser son propre vélo quand les statistiques ne sont pas automatiquement comptabilisées par des systèmes électroniques, mais tous les cyclistes améliorent leurs chances d’être en meilleure santé et polluent moins. Ça vaut une petite mention quand même!

Plus de détails dans The Gazette.

Via @fcomeau sur Twitter.





BIXI sur Twitter et Facebook : aperçu

1 08 2011

Voici un aperçu de la présence des différents systèmes de vélo en libre-service BIXI sur Twitter et Facebook. Les informations proviennent du site de BIXI Montréal et des sites reliés. Données compilées le samedi 30 juillet 2011. Certains systèmes de vélo en libre-service prévoient des phases de développement dont Londres. Ces données n’ont pas été prises en compte. Je n’offre aucune garantie quant à l’exactitude des informations, mais elles ont été trouvées sur des sites dits officiels. Comparaisons effectuées pour le simple plaisir de la chose.

BIXI à Montréal

Lancé le 12 mai 2009

5 050 vélos

405 stations
BIXI Montréal sur Facebook

11 116 personnes aiment


BIXI Montréal sur Twitter

320 gazouillis

1697 abonnés

Listé 108 fois


BIXI à Toronto

Lancé le 3 mai 2011

1 000 vélos

80 stations

BIXI Toronto sur Facebook

6 070 personnes aiment

BIXI Toronto sur Twitter

62 gazouillis

1730 abonnés

Listé 102 fois


BIXI à Ottawa/Gatineau (de la capitale)

Lancé le 18 mai 2011

100 vélos

10 stations


BIXI Ottawa/Gatineau – de la capitale sur Facebook

91 personnes aiment

BIXI Ottawa/Gatineau – de la capitale sur Twitter

1 gazouillis

7 abonnés

20 abonnés


BIXI à Londres (Barclays Cycle Hire)

Lancé le 30 juillet 2010

6 000 vélos

400 stations

BIXI Londres sur Facebook

539 personnes aiment (description de Wikipédia seulement)

BIXI Londres sur Twitter

88 gazouillis

3 909 abonnés

Listé 198 fois


BIXI Melbourne (Melbourne Bike Share)

Lancé le 30 juin 2010

600 vélos

50 stations
BIXI Melbourne sur Facebook

726 personnes aiment
BIXI Melbourne sur Twitter

386 gazouillis

458 abonnés

Listé 33 fois


BIXI Washington DC/Arlington (CapitalBikeShare)

Lancé le 20 septembre 2010

1 100 vélos

110 stations
BIXI Washington DC/Arlington sur Facebook

3 333 personnes aiment

BIXI Washington DC/Arlington sur Twitter

703 gazouillis

2 917 abonnés

Listé 233 fois

————————————————————————————-

BIXI Minneapolis (Nice Ride Minnesota)

Lancé le 10 juin 2010

700 vélos

95 stations
BIXI Minneapolis sur Facebook

3 814 personnes aiment

BIXI Minneapolis sur Twitter

206 gazouillis

2 122 abonnés

Listé 158 fois

————————————————————————————-

BIXI Washington State University (Green Bike Program)

Lancé le 1er septembre 2010

54 vélos

6 stations
BIXI Washington State University sur Facebook

46 personnes aiment (description de Wikipédia seulement)

BIXI Washington State University sur Twitter

Pas de présence trouvée


BIXI Boston (Hubway)

Lancé le 28 juillet 2011

600 vélos

61 stations
BIXI Boston sur Facebook

1 847 personnes aiment
BIXI Boston sur Twitter

287 gazouillis

1 280 abonnés

Listé 40 fois


Vélib’ sur Twitter et Facebook

J’ajoute à la liste Vélib’ puisqu’il est l’un des équivalents, et des précurseurs, les plus connus de BIXI.

Lancé le 15 juillet 2007

20 000 vélos

1 800 stations


Vélib’ sur Facebook

12 449 personnes aiment
Vélib’ sur Twitter

594 gazouillis

1 071 abonnés

Listé 54 fois





BIXI : à qui appartient la responsabilité des blessures de ses utilisateurs?

29 07 2011

Le nombre de blessures liées à la pratique du vélo reste stable au Canada depuis 2001, rapporte La Presse. Or, selon le Dr Jean-Marc Troquet, chef des urgences au Centre universitaire de santé McGill, l’arrivée du BIXI est responsable d’une augmentation du nombre d’accidents à vélo à Montréal. La faute à qui? À ses utilisateurs!

Dans l’article, il est mentionné que beaucoup d’utilisateurs de BIXI ne portent pas de casque. Je roule à vélo tous les jours et je constate pour ma part que de plus en plus de gens qui utilisent BIXI en portent un. Simple observation qui n’a rien de scientifique. Ce ne sont pas tous les cyclistes qui ont leur propre vélo qui portent un casque non plus. Quant à l’insouciance des utilisateurs de BIXI… disons que ce ne sont pas tous des cyclistes expérimentés. Or, une personne qui s’achète son propre vélo et qui commence à en faire sera moins expérimentée qu’un utilisateur régulier de BIXI. Et un conducteur qui vient d’obtenir son permis de conduire représente également un grand danger. Il me semble qu’on devrait également parler de ces derniers!

D’un côté, l’arrivée de plusieurs cyclistes dans les rues de Montréal qui ne portent pas de casque peut mener à plus de traumatismes crâniens. Or, avant de blâmer les utilisateurs de BIXI, il faut déterminer à qui appartient la responsabilité de l’accident comme dans tous les cas de collision.

Le Dr Patrick Morency, de la Direction de la santé publique de Montréal, indique de son côté que BIXI est une bonne nouvelle puisque le vélo est bon pour la santé. Il dit que ce n’est pas BIXI qui est problématique, mais le manque de sécurité de certaines routes. Il recommande de continuer d’améliorer les infrastructures pour les cyclistes. Comment ne pas être d’accord avec lui? J’ajouterais que de respecter le désuet Code de la sécurité routière n’est pas une mauvaise idée non plus malgré son petit côté archaïque.

Statistiques vélo

Un autre article de La Presse mentionne que, selon le rapport de l’Institut canadien d’information sur la santé, les traumatismes crâniens ont diminué depuis 2001 (907 à 665) et que le nombre d’accidents est resté stable à 4300.

Vélo Québec rappelle que plus il y a de cyclistes dans les rues, plus ils deviennent visibles aux yeux des automobilistes.

J’ajouterais que parfois, ça fait plus de cibles mouvantes et que des points sont rattachés selon qu’on frôle dangereusement un cycliste ou qu’on ne respecte pas sa priorité, mais bon, je vais m’abstenir.








Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 139 followers

%d bloggers like this: