BIXI : à qui appartient la responsabilité des blessures de ses utilisateurs?

29 07 2011

Le nombre de blessures liées à la pratique du vélo reste stable au Canada depuis 2001, rapporte La Presse. Or, selon le Dr Jean-Marc Troquet, chef des urgences au Centre universitaire de santé McGill, l’arrivée du BIXI est responsable d’une augmentation du nombre d’accidents à vélo à Montréal. La faute à qui? À ses utilisateurs!

Dans l’article, il est mentionné que beaucoup d’utilisateurs de BIXI ne portent pas de casque. Je roule à vélo tous les jours et je constate pour ma part que de plus en plus de gens qui utilisent BIXI en portent un. Simple observation qui n’a rien de scientifique. Ce ne sont pas tous les cyclistes qui ont leur propre vélo qui portent un casque non plus. Quant à l’insouciance des utilisateurs de BIXI… disons que ce ne sont pas tous des cyclistes expérimentés. Or, une personne qui s’achète son propre vélo et qui commence à en faire sera moins expérimentée qu’un utilisateur régulier de BIXI. Et un conducteur qui vient d’obtenir son permis de conduire représente également un grand danger. Il me semble qu’on devrait également parler de ces derniers!

D’un côté, l’arrivée de plusieurs cyclistes dans les rues de Montréal qui ne portent pas de casque peut mener à plus de traumatismes crâniens. Or, avant de blâmer les utilisateurs de BIXI, il faut déterminer à qui appartient la responsabilité de l’accident comme dans tous les cas de collision.

Le Dr Patrick Morency, de la Direction de la santé publique de Montréal, indique de son côté que BIXI est une bonne nouvelle puisque le vélo est bon pour la santé. Il dit que ce n’est pas BIXI qui est problématique, mais le manque de sécurité de certaines routes. Il recommande de continuer d’améliorer les infrastructures pour les cyclistes. Comment ne pas être d’accord avec lui? J’ajouterais que de respecter le désuet Code de la sécurité routière n’est pas une mauvaise idée non plus malgré son petit côté archaïque.

Statistiques vélo

Un autre article de La Presse mentionne que, selon le rapport de l’Institut canadien d’information sur la santé, les traumatismes crâniens ont diminué depuis 2001 (907 à 665) et que le nombre d’accidents est resté stable à 4300.

Vélo Québec rappelle que plus il y a de cyclistes dans les rues, plus ils deviennent visibles aux yeux des automobilistes.

J’ajouterais que parfois, ça fait plus de cibles mouvantes et que des points sont rattachés selon qu’on frôle dangereusement un cycliste ou qu’on ne respecte pas sa priorité, mais bon, je vais m’abstenir.

About these ads

Actions

Information

12 réponses

29 07 2011
Avocat permis de conduire

Les cyclistes ont malheureusement parfois des comportements dangereux sur la route. Et lorsque vous y ajoutez celui des automobilistes qui ne se soucient guère des vélos, pas étonnant tous ces accidents. La solution reste des pistes cyclables protégées ;)

29 07 2011
Denis Roussel

Si on regarde les statistiques de la SAAQ, on se rend compte qu’il se tue 6 fois plus de piétons que de cyclistes. C’est à peu près le même ratio pour les blessures. Les piétons devraient-ils porter le casque? Statistiquement oui.
Si le but est d’éviter les traumatismes crâniens, (et pas de vendre des casques), on devrait chercher à convaincre les piétons en premier, pas les cyclistes.

29 07 2011
PA

C’est drôle que le vélo utilitaire soit considéré comme un "sport ou une activité", mais pas la marche. Quand je me rends au travail en vélo, je ne fais pas un entraînement, je ne considère pas que je fais du sport – Je me rends au travail, c’est tout. Quelle est la différence avec quelqu’un qui marche ?

L’article de la Presse est vraiment biaisé, il nous fait croire que le vélo est plus dangereux que la marche! La journaliste se fait la porte-parole du SPVM, l’esprit critique n’était pas au rendez-vous… Désolant !

(je recommande le port du casque, mais qui est insouciant ? Les cyclistes ? Les automobilistes ? … un peu tout le monde ?)

29 07 2011
Montrealize

Mais non, vous êtes tous dans l’erreur!
Tout le monde sait très bien que les casques ont des propriétés magiques dont celles de générer un champ magnético-galactique qui protège infailliblement les porteurs des casques contre tout accident… c’est bien connu ça!!
Vous n’avez jamais lu l’histoire de Dumbo, le petit éléphant et sa plume magique?
Alternativement, on pourrait voir dans cette croyance au casque un hystérie de type religieuse, similaire à celle concernant les foulards et autres tchadors (http://www.copenhagenize.com/2008/07/cycle-helmets-and-other-religious.html).

Par contre, pas touche aux infrastructures routières ni au code de la route. Vive le Bordel!!

29 07 2011
lagatta à montréal

D’accord avec Montrealize. Cet article est un fatras sans fondement, une "histoire à faire peur" et à vendre de la copie au creux de ce que les journalistes anglos dénomment "the silly season" (quand il se passe à peu près rien, hormi le terroriste facho en Norvège et le cancer de Jack).

Pas de réflection ni d’analyse des faits, et la vraie BONNE nouvelle de l’essor du cyclisme urbain à peine éffleurée à la fin du papier.

On ne parle à peu près jamais du danger beaucoup plus grand de ne pas se déplacer à vélo ou à pied et de s’encrasser.

Ce qu’il faut viser, ce sont les "meilleures pratiques" de villes comme Copenhague et Amsterdam où les casques sont carrément inutiles pour les gens ordinaires qui pédalent à vitesse modérée, avec des infrastructures appropriées et un code de la route qui impose le fardeau de la responsabilité à la partie la plus puissante (camion – auto – cycliste – piéton).

Le casque est non seulement une hystérie quasi-religieuse, mais également une peur très très rentable. Et avant tout, un prétexte de ne rien faire pour imposer des infrastructures et des lois aptes à protéger les cyclistes, et une belle façon de culpabiliser les victimes de la société autocentrique et pétrocrate.

29 07 2011
Montrealize

@ Lagatta

Amen!

29 07 2011
Gilbert Dion

Et que penser de la une du Journal de Montréal d’aujourd’hui: «Les cyclistes montréalais, un danger public?» Quelle démagogie outrancière. Ça va exciter les beaufs, qui vont persévérer à nous considérer comme des nuisances. Serait-on en train d’importer l’idéologie du conservateur maire de Toronto, pour qui la ville, c’est pour les chars?

http://veloptimum.net/velonouvelles/11/ART/7juil/JrMtl29a.htm

29 07 2011
Alex

Pour résumé l’accident arrivé a la madame dans l’article: Un automobiliste a bruler sa lumière pour foncer dans un taxi qui lui a foncer dedans pour finir sur une voiture stationnée. Aussi, elle a été blessée a plusieurs endroit, mais certainement pas a la tête.

Expliquez moi donc tout ce débat sur les casques de vélo qui recommence comme a chaque année!

Et j’ai entendu quelques variantes au sujets des casques comme quoi ils ne sont efficaces que sur le dessus (et dans quel poucentage est-ce que ca pourrait arriver?). Quelqu’un connait-il plus d’information sur le sujet?

29 07 2011
lagatta à montréal

Cette dame a été la victime des astis de chauffards à CHARS; ses blessures n’avaient strictement aucun rapport avec le casque magique. Horrible pour cette cycliste, mais dommage qu’elle avait une inconscience politique à jouer le rôle d’épouvantail anti-cyclistes plutôt que de militer contre la domination automotive.

Je lui souhaite de tout coeur de guérir et de reprendre ses forces, mais aussi d’être moins niaiseuse et pantin de l’autocratie.

Les meilleures pratiques cyclistes (Pays-Bas et Danemark) n’impliquent pas de casques en ville, à vitesses modiques. Les casques y sont réservées aux cyclistes sportifs.

30 07 2011
rouleravelo

@lagatta à montréal et @Gilbert Dion : désolé, mais je me suis permis de limiter les risques de me faire poursuivre pour diffamation par M. Péladeau! Je suis très heureux de lire vos commentaires, mais mon porte-feuille est moins lourd que le sien!

30 07 2011
Gilbert Dion

À mon humble avis, c’est un peu parano, cette censure.

31 07 2011
lagatta à montréal

Dommage, cette ordure peut bafouer les droits les plus élementaires des travailleurs et travailleuses, et maintenant s’en prendre aux cyclistes (pas surprenant, la sauce Ron Ford). Je ne crois pas avoir dit quoi que ce soit d’outré… En tout cas, c’est un combat à poursuivre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 139 followers

%d bloggers like this: