Vélo d’hiver

23 11 2011

20111123-082508.jpg

Bravo aux citoyens qui se déplacent à vélo ce matin! Je vous invite à visiter le groupe Vélo d’hiver sur Facebook : http://www.facebook.com/groups/8775232567/





BIXI : 3 millions de déplacements en 2011

2 11 2011

BIXI a indiqué au journal Métro que 3 millions de déplacements auront été effectués au cours de la saison 2011. C’est à peu près le même nombre qu’en 2010 alors que 3,3 millions de déplacements avaient été comptabilisés. La saison de BIXI se poursuit jusqu’au 15 novembre, date de fermeture officielle du réseau cyclable montréalais. Un bilan de la saison actuelle sera alors présenté.

BIXI et la clause Buy America

La Presse rapporte que BIXI doit faire face à des délais aux États-Unis en raison de la clause Buy America. Pas assez américains nos vélos? C’est tant mieux! Or, il faut tout de même convaincre le gouvernement américain que BIXI ne va pas à l’encontre de la clause afin de pouvoir exporter le concept québécois dans plusieurs villes américaines.





Découvrez le vélo gâteau

27 10 2011

Vraiment, j’ai été super gâté lors de mon anniversaire célébré il y a un peu plus d’un mois. Mon amie Élise m’a offert un gâteau en forme de vélo. Les roues sont les gâteaux en tant que tel alors que le reste est entre-autres fait de crêpes et de crème fouettée. Je suis tombé à la renverse quand j’ai vu ce superbe hommage à mon amour de la bicyclette. En plus, il était délicieux.

Merci Élise!





Un autre signe que l’hiver arrive!

25 10 2011

Preuve numéro 1 que l’hiver approche.

20111025-220920.jpg





Roulez-vous toujours à vélo?

16 10 2011

Je dois avouer avoir délaissé mon vélo plus tôt que d’habitude cette année. Une vilaine grippe suivie d’un rhume ont eu raison de mon objectif initial qui était de me déplacer à vélo au moins jusqu’à la mi-octobre. Sans me l’avouer, j’aurais bien aimé rouler jusqu’au début novembre.

Un mois à vélo en moins, c’est pas plus grave que ça, sauf que…

Je m’imaginais bien que mes 45 minutes de vélo matin et soir pour aller travailler m’aidaient un peu à garder la forme. Et ce, même si je ne roule pas très rapidement et que je fais mes arrêts obligatoires. Après un mois sans pédaler au moins cinq jours par semaine, je me rends bien compte à quel point faire de l’activité physique, même si c’est à intensité modérée, est essentiel à la santé, tant physique que mentale.

Je ne suis pas devenu fou et je n’ai pas pris 20 kilos en un mois. Or, le sport aide à conserver un bon équilibre de vie, je ne suis pas le premier à le dire. Je me rends compte que sans bouger, je ne me sens pas aussi en forme qu’avant et que ma patience n’est plus aussi légendaire.

Oui, le vélo c’est la santé, le vélo c’est le bonheur, et je rêve déjà du printemps où j’aurai le plaisir de sortir ma bicyclette encore presque neuve dehors, dans la rue, là où elle se doit d’être, avec moi bien installé dessus. En attendant, je lève mon chapeau à ceux et celles qui se déplacent toujours à vélo en prenant la peine de se vêtir convenablement. Une petite leçon vestimentaire que vous devriez me donner, moi qui suis coupable de délaisser ma bicyclette à la première épreuve!





Au programme ce soir : la consultation sur le partage des voies cyclables montréalaises

22 09 2011

Partager une voie cyclable avec une voiture de Saint-Hubert? Pas question!

Le partage du réseau cyclable : avec qui et comment? C’est là le titre de l’invitation de la Commission sur le transport et les travaux publics de la Ville de Montréal lancée aux citoyens afin qu’ils s’expriment sur la question du partage du réseau cyclable montréalais. La séance d’information a lieu ce soir à 19 h à la salle du conseil de l’hôtel de ville situé au 275, rue Notre-Dame Est (métro Champ-de-Mars). C’est aussi tout près de la piste cyclable de la rue Berri. Une petite station Bixi est également située en face de l’hôtel de ville.

Les représentants de la Division des transports actifs et collectifs de la Direction des transports de la Ville se chargeront de la présentation. Le public pourra poser des questions à ces experts. Les citoyens seront également invités à prendre la parole lors de l’une des trois séances réservées à l’audition des commentaires et au dépôt des mémoires. La dernière séance inscrite au calendrier 2011 visera l’adoption des recommandations de la commission, le cas échéant.

La grande question est : y serez-vous? Je compte bien aller y faire un tour et rester le plus longtemps possible même si un rhume vient de s’ajouter à ma grippe qui ne se lasse pas de moi. Vous saurez donc m’identifier assez aisément! Je serai le fatiguant qui tousse tout le temps et qui se mouche sans arrêt tout en tentant de prendre des notes. J’aurai aussi un chandail identifié à Copenhagen Cycle Chic noir un peu délavé parce que je le porte tout le temps. Je l’aime bon.

Pour consulter tous les documents pertinents mis à la disposition des citoyens par la Ville de Montréal, cliquez ici.





Die-in 2011 ce jeudi : En vie sans ma voiture !

21 09 2011

J’ai reçu le communiqué de presse de l’organisme Montréal à vélo que je reproduis ici intégralement. Vous êtes invités à participer au die-in, un événement où les conséquences tragiques d’un accident auto-vélo sont représentées de façon un brin spectaculaire! Visitez la page Facebook du die-in.

Montréal, le 19 septembre 2011 – Lors de la Journée internationale sans voiture, le 22 septembre prochain, une centaine de personnes se réuniront au Square Phillips pour mettre en scène les pires conséquences de l’omniprésence de la voiture en ville : la mort et les blessures.

« Le Die-in dénonce les conséquences de l’adoption massive de l’automobile comme moyen de transport individuel: appropriation de l’espace autant par les voitures en circulation que stationnées, bruit, pollution de l’air et insécurité», explique Pierre-Olivier Parent, membre du collectif Montréal à vélo.

La SAAQ rapporte qu’à Montréal en 2010, 37 personnes sont décédées et plus de 9000 ont été blessées suite à une collision avec un véhicule. D’après la Direction de santé publique de Montréal, ce nombre est largement sous-estimé. Les piétons et les cyclistes sont bien représentés dans ce triste bilan. Contrairement aux automobilistes, ils ne sont pas protégés par une carrosserie. Ils courent donc plus de risque de décéder ou de subir des blessures graves suite à une collision.

« Pour expliquer les collisions, on évoque souvent la responsabilité individuelle, en disant par exemple que le piéton était distrait ou que le cycliste ne portait pas son casque.  On parle rarement du fait que c’est surtout le nombre important de voitures en circulation qui est à la source du problème », affirme Anouk Lebel, membre du collectif Montréal à vélo.

C’est en réduisant le nombre d’automobiles en circulation et en agissant sur les aménagements que la qualité de vie de tous sera améliorée. Car, outre les blessures dues aux collisions, l’ampleur des problèmes de santé découlant d’un système de transport axé prioritairement sur l’utilisation individuelle de l’automobile est très importante. Santé Canada attribue à la pollution atmosphérique plus de 1 500 décès prématurés par année sur l’île de Montréal. Par ailleurs, les spécialistes de santé publique font un lien très net entre les habitudes de transport, l’inactivité physique et l’embonpoint.

Il ne suffit pas d’encourager l’utilisation de la bicyclette et du transport en commun pour faire de Montréal une ville à l’échelle humaine. Il faut aménager les rues en faveur des cyclistes et des piétons, investir massivement dans les transports en commun et, surtout, réduire l’espace accordé à l’automobile en ville. Quand les décisions seront réellement recentrées de l’automobile vers l’humain, le Die-in ne sera plus nécessaire.








Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 139 followers

%d bloggers like this: